Mise au point : le ministre René Sadi recadre Jean-Baptiste Placca (RFI)

Dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement qualifie d’inopportune et provoquante, le passage samedi 21 mai 2022, du chroniqueur Jean-Baptiste Placca, en service à la radio France internationale (RFI).

« S’il a vraiment cru pouvoir édifier les camerounais sur ce séjour, il s’est mis manifestement et complètement à côté de la plaque ». Cette conclusion de la déclaration du ministre camerounais de la communication le 24 mai 2022, découle des éclairages apportés sur le dernier séjour du couple Paul et Chantal Biya en Suisse. Une réponse aux interprétations de RFI, à travers le journaliste Jean-Baptiste Placca.

Trois jours avant, le chroniqueur de RFI, s’est amusé à donner les raisons du déplacement du chef de l’Etat camerounais, avant la célébration de la fête de l’unité. Donnant l’impression selon le ministre, que le peuple est considéré comme étant « dépourvu de toute capacité de discernement ».

En 4 points, René Emmanuel Sadi, ministre de la communication a expliqué ce que pense les camerounais de leur président et son séjour en territoire Helvétique. Il part du fait que « le communiqué de la présidence de la République annonçant le séjour du chef de l’Etat en Europe ne posait aucune difficulté de compréhension », pour révéler que son excellence Paul Biya, « sait et mesure l’intensité de l’affection que lui porte l’immense majorité de ses compatriotes ».

« Les visites privées du chef de l’Etat à l’extérieur comme à l’intérieur du pays, constituent des occasions pour lui, soit de résoudre des problèmes d’intérêt personnel, soit d’avoir des contacts avec des personnalités importantes », note le patron de la communication au Cameroun. Pour lui, les séjours privés du premier camerounais en Suisse « procèdent d’un choix personnel et libre nullement incompatible » avec l’amour pour le pays.

Cette communication a été l’occasion pour le membre du gouvernement « d’inviter » les journalistes à plus de responsabilité et d’humilité, « à l’égard » des personnes « qui président aux destinées de nos Etats ».

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *