Acte de naissance: le souci du sénateur Menye Ondo

Le sénateur Pierre François-Xavier Menye Ondo a entrepris dès le 4 mars 2021 dans le département de la vallée du Ntem, une opération de régularisation de la situation des personnes vivant sans acte de naissance.

Désormais, pas d’enfant sans acte de naissance dans les arrondissements de Kyé-Ossi, Ambam, Olamze et Ma’an . La campagne lancée le jeudi 4 mars 2021 dans la salle des actes de la mairie d’Ambam, ne laisse personne indifférent.

Des équipes de sensibilisation et d’information sont actuellement à pied d’œuvre dans les 4 arrondissements ciblés. Elles présentent aux populations et parties prenantes dans l’établissement du précieux document, le projet initié par le sénateur Menye Ondo, baptisé “une identité juridique pour tous”.

Exister légalement

Il s’agit d’une action visant à matérialiser l’existence de pas moins de 10.000 habitants du Cameroun dans cette partie du pays. Ceci avant le 30 juin 2021, date butoir de l’activité. D’ici à là, « la situation d’au moins 90% des personnes nées dans la Vallée du Ntem et qui vivent sans acte de naissance » sera régularisée, à en croire Pierre François-Xavier Menye Ondo.

A LIRE AUSSI: Besoin des audiences foraines pour établir les actes de naissance des victimes de la crise sécuritaire au Cameroun.

Pour le préfet Bouba Haman qui a présidé la cérémonie de lancement officiel du projet, « le geste du Sénateur Pierre François-Xavier Menye est un appel à la générosité, qui trouve également son fondement dans ce qui est appelé la redevabilité de l’élite, qu’elle soit élue, nommée, intellectuelle ou prospère dans les affaires ».

Pour le bien-être…

Une responsabilité que le sénateur ne nie pas, car il sait qu’il a le devoir d’améliorer les condition de vie des habitants de sa communauté. Il ne l’a d’ailleurs pas commencé aujourd’hui, dit-il: « C’est dans cette optique que nous avons initié depuis 2017, le projet de régularisation de la situation des personnes vivant sans actes de naissance dans le département de la Vallée du Ntem ».

A LIRE AUSSI: Des journalistes formés sur des questions d’état civil.

Outre la sensibilisation, l’opération consiste à actualiser le fichier des demandeurs, obtenir des jugements supplétifs, établir et remettre des actes de naissance aux bénéficiaires.

Les chiffres font peur

Au cours de l’année 2019-2020, le département de la Vallée du Ntem, a enregistré des milliers d’élèves sans acte de naissance. Selon les statistiques et les données gouvernementales, 13.277 dans l’arrondissement d’Ambam, 3.445 élèves de la maternelle et du primaire à Kyé-Ossi, 1.249 à Ma’an, et 1.541 à Olamze.. Soit 13.277 dans l’arrondissement d’Ambam, 3.445 élèves de la maternelle et du primaire à Kyé-Ossi, 1.249  à Ma’an, et 1.541 à Olamze.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *