Affaire Ayah : rendez-vous le 14 juillet 2020

Le procès opposant la Fondation Ayah au pasteur Success Nkongho, au journaliste Ernest Obama,  à la plateforme “ma contri pipo”, à la chaîne de télévision Vision 4 et la presse écrite l’Anecdote, a été renvoyé au 14 juillet 2020. 

 

C’est aux environs de 18 heures, que l’audience prévue le 10 juin 2020 a été ouverte au tribunal de première instance de Yaoundé. Pourtant la partie plaignante répondait présent depuis 8 heures.

Une fois l’affaire enrôlée, on constate l’absence du journaliste Ernest Obama. Le magistrat propose de poursuivre l’audience en son absence, mais la partie plaignante s’en est opposée, en insistant sur le fait que “tout le monde doit être là”. Les débats vont durer une trentaine de minute, avant d’être ajourné.

A LIRE AUSSI : Une plainte contre Ernest Obama

Le président de la Fondation Ayah, dit être déterminé à aller jusqu’au bout. “Les gens ci pensent qu’on blague. On ne peut pas les lâcher. Ils ont souhaité ma mort”, lance-t-il, au sortir du tribunal.

Ayah Ayah Abine espère que l’ancien directeur de Vision 4, va apporter les preuves de ses allégations le 14 juillet de l’année en cours. Même s’il laisse croire que “des manigances sont menées en sourdine en ce moment, pour torpiller l’affaire”.

A LIRE AUSSI : Un complot Ourdi contre la Fondation Ayah ?

Selon le dernier fils du magistrat à la retraite, Ayah Paul  Abine, l’ouverture de son procès en fin de journée, relève d’une “technique visant à le fragiliser et le décourager”.

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *