Allocution de Paul Biya: la satisfaction de l’Ods

Le chef de l’Etat camerounais s’est adressé à la jeunesse mercredi 10 février 2021. Un discours qui va dans le même sens que les principes défendus par l’Observatoire du développement sociétal (Ods).

« S’agissant de l’unité nationale, certains d’entre vous ont fait le choix malheureux de faire alliance avec les démons de la haine et de la division.» Le soir du Mercredi 10 février 2021, Paul Biya est revenu sur le comportement de certains jeunes qui « salissent » l’image du pays.

A LIRE AUSSI:  2020 a été une année de maturité pour l’Ods.

Le chef de l’Etat croit que la mauvaise utilisation des outils des nouvelles technologies de l’information et de la communication contribue à l’accentuation de ces comportements déplorables. « Mus par un fanatisme barbare, souvent conçu et alimenté depuis des pays étrangers ou par un usage pervers des réseaux sociaux, ils tentent de saborder les bases de la Nation » dit-il.

Il faut s’éloigner d’eux

Selon lui, « ceux-là sont des « anti-modèles »». D’ailleurs il faut les fuir, conseil le président de la république du Cameroun. « Ils ne contribuent pas à la construction d’un Cameroun prospère et uni dans sa diversité, un Cameroun exemplaire que nous souhaitons de tous nos vœux », ajoute le dirigeant de l’Afrique en miniature.

A LIRE AUSSI: L’Ods veut faire punir les auteurs des tueries dans le Sud-ouest.

Cette sortie du chef de l’Etat du Cameroun, va en droite ligne avec le message de l’Observatoire du développement sociétal (Ods), publié sur son compte facebook, en cette même journée du 10 février 2021. Le post de l’Ods à l’occasion de la 55e édition de la fête de la jeunesse se veut plus clair: « Aujourd’hui l’image que renvoi une certaine diaspora camerounaise, n’honore point notre belle Nation. Les actes que commettent ceux-là qui ont pris les armes contre l’Etat dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest, ne sont pas bénéfiques pour les jeunes générations ».

Toujours la paix

Le chef de l’Etat tout comme l’organisation (Ods), demande aux jeunes camerounais de toujours penser à construire le pays, en se servant de l’esprit de concorde et de tolérance entre les citoyens. « Je vous invite donc à cultiver cet esprit en tout temps, et à prendre fait et cause pour la paix, afin de ne pas gaspiller les opportunités que votre pays met à votre disposition », précise Paul Biya. 

A LIRE AUSSI:  L’Ods condamne l’assassinat à Bamenda.

Raison pour laquelle, L’ODS conclue en appelant au « calme, à la cohésion sociale, au vivre ensemble et à l’unité nationale, car rien ne peut être construit dans le désordre ou la discorde ».

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *