Art plastique : Simon Njami illumine le Musée National à Yaoundé

L’artiste camerounais a conçu le chef d’œuvre « Aujourd’hui » lors des noces d’étain de l’exposition « Cameroun, une vision contemporaine » initiée depuis 2010 par la Banque mondiale au Cameroun.

Fidèle au génie créateur qui le caractérise, l’écrivain, essayiste et critique d’art, Simon Njami a à nouveau émerveillé le public lors de séance de lancement officiel tenue le 20 juin 2019 au Musée National à Yaoundé. Le commissaire de l’exposition, invité par la Banque mondiale et le Ministère des Arts et de la Culture(MINAC) au cours de ce dixième anniversaire de l’exposition, a répondu comme il a seul le secret, aux attentes des érudits des contemplations contemporaines en mettant en lumière, la culture camerounaise par le truchement des différentes œuvres artistiques.

Accompagné de 30 artistes engagés à l’International que sur le plan National, le quinquagénaire harmonise ainsi la vision pluridimensionnelle des auteurs regroupés autour de la thématique « Aujourd’hui », pour exprimer le temps. Un terme par essence insaisissable, mais qui est « Le même », selon l’auteur des biographies de l’écrivain américain James Baldwin et de celles du sénégalais Léopold Sédar Senghor« Parce que le passé est un ancien avenir et un présent récent, le présent est un passé prochain et un avenir récent, l’avenir enfin un présent et même un passé à venir ».

Exposition “AUJOURD’HUI” au Musée National à Yaoundé

Une vision quasi panoramique de l’art contemporain camerounais disséminée à l’intérieur de l’édifice culturel par excellence du Cameroun jusqu’au mois septembre 2019. On y trouve donc les techniques de tissage traditionnelles qui aborde la complexité de l’être humain de Aurélie Djiéma, celles-ci côtoient les personnifications photographiques sous fond de négritude de Samuel Fosso, et jouxte la palette flamboyante de couleurs qui nous immerge dans la vie citadine et ses espaces publics, subtilement représentés par Bernard Ajarb.

Un mélange soigné de graffiti, de dessin, de peinture lors de cette exposition qui ne peut que davantage éblouir tout visiteur mais surtout réveiller et conscientiser celui-ci sur le concept ‘’ Aujourd’hui’’. Une passerelle entre hier et demain que le commissaire de l’exposition, Simon Njami tente d’élucider de façon particulière pendant 04 mois, dans les entrailles du temple de référence artistique camerounais  par le biais de l’art contemporain d’artistes d’origine camerounaise.

 Brice Ngolzok       

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *