Assurance motos-taxis : mise à l’écart des chauffeurs

Les conducteurs professionnels des engins à deux roues au Cameroun, se plaignent d’être marginalisés dans le traitement des sinistres après un accident, au détriment du passager.

Flaubert Tankou, « benskineur » au lieudit montée Jouvence à Biyem Assi à Yaoundé, a plusieurs fois fait des accidents pendant l’exercice de son métier. Sans vouloir donner les détails, le jeune homme ne cache pas sa déception quant-au traitement en vers les conducteurs professionnels de motocycles au Cameroun.

Comme plusieurs autre motos-taximen rencontrés, Flaubert Tankou conçoit mal le fait que les passagers sont privilégiés par les assureurs, au détriment du chauffeur, lorsque se produit un accident de la circulation. Chose qu’ils considèrent d’ailleurs d’anormale.

Bertin Fodjieu, président de l’organisation des syndicats des conducteurs des motos-taxis, tricycles et assimilés du Cameroun (Osycomottac) donne plus d’éclairage sur cette position. « En payant l’assurance dans notre pays, contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays en Afrique, seul le passager est assuré, le conducteur ne l’est pas », affirme-t-il.

Pour ce leader de syndicat, « il y a duperie sur l’assurance des motos-taxis ». Cela doit absolument être revu. « Il est inadmissible que tu paies 18.000 francs CFA comme prime d’assurance, et quand tu fais un accident, l’assureur décide de s’occuper seulement de ton passager, déclare Bertin, il faut assurer l’usager et le chauffeur ».

Le syndicaliste pense qu’il faut mettre sur pied « des attestations spécifiques » au « benskineur ». Et pour mieux expliquer cela, un représentant des syndicats des motos-taxis, doit être intégré dans le comité tripartite chargé des questions d’assurances-transport.

Bertin Fodjieu, fait de ces deux conditions, des menaces. Si cela n’est pas fait, « les motos-taximen ne paieront plus les frais d’assurances ».

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *