Au Sud-ouest-Cameroun, les éléphants détruisent les plantations et tuent des personnes

Depuis plusieurs années, les habitants de la localité dénommé « Bakenguene » à Buea, souffre le martyr à cause des éléphants.

Menues de pancarte exprimant leur exaspération, les populations du département du fako se tournent vers les autorités dans la cour royale de Bakenguené, pour crier à l’aide. Cela fait environ 4 ans qu’ils se plaignent des actions négatives des éléphants dans leurs plantations de maniocs, plantins, macabos et autres. Mais aucune réponse favorable ne leur est apportée jusqu’ici. « Tout mon champ que j’ai cultivé cette année est détruit à cause des éléphants, témoigne un habitant de de ladite localité ».

Les habitants de Bakeguene disent craindre pour leurs vies, parce que, les éléphants tuent les personnes qui essaient de les empêcher de marcher sur les plantations. Pire encore, ils les retrouvent souvent dans les maisons.

Paralysie

De ce fait, ils n’ont plus de moyens pour pourvoir à leurs besoins et même envoyer à l’école leurs enfants : « cela fait trois ans que les enfants chez moi ne vont pas à l’école. Ces éléphants sont à l’origine de la précarité dont nous souffrons », confi un père de famille.

Visiblement, ils est donc grand temps que quelque chose soit fait pour les habitants du fako dans la région du Sud-Ouest.

Paradis Eda, stagiaire

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *