CAF-Détournement: Condamné par la Justice égyptienne, Issa Hayatou s’indigne énergiquement

L’ancien président de la confédération africaine de football (CAF) se dit outré par la décision prise par la justice égyptienne qui lui impose de payer une amende de 500 millions de livres égyptiennes.

Par Guy Etom

Dans une mise au point publiée ce mercredi 28 novembre 2018,  Issa Hayatou s’oppose vigoureusement au jugement de la cour économique égyptienne.  En fait, dans son verdict rendu le 26 novembre dernier, l’instance égyptienne donnait raison à l’Autorité égyptienne de la concurrence qui avait introduit une plainte contre le camerounais en 2017.   Il était alors reproché à l’ancien patron du football africain d’avoir désigné au nom de la CAF, Lagardère Sport comme agence marketing et média pour la commercialisation des droits des principales compétitions de la CAF jusqu’en 2028 pour une garantie minimale d’un milliard de dollars US.

 

La cour économique égyptienne a qualifié cet accord de contrat de vente or Issa Hayatou stipule qu’il s’agissait d’un contrat d’agence dûment signé en juin 2015. Il ajoute que cet accord avait été approuvé à l’unanimité des membres du comité exécutif de la CAF, dans le respect total des procédures contractuelles et légales.

La décision de le condamner ainsi que El Amrani ancien secrétaire général de la CAF à une amende de 500 millions de livres égyptiennes (environ 27,9 millions de dollars US) chacun, tout en dédouanant la CAF de toute responsabilité, est selon lui contraire à l’article 25 de la loi égyptienne sur la concurrence, les individus concernés et l’entité représentée étant tous deux indissociables juridiquement et solidairement responsables.

 

Issa Hayatou, ancien président ayant passé 29 ans à la tête de la CAF va  faire appel de cette décision qui à son avis n’a pour but que de ternir sa réputation, tout en restant au sein de la juridiction l’ayant condamné.

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *