Cameroun 1972 : Comme si c’était hier !

Le Cameroun a eu l’honneur d’être le premier pays de l’Afrique centrale à organiser la coupe d’Afrique des nations de football, en 1972.

Du 23 février au 5 mars 1972, le Cameroun a vibré pour la toute première fois, au rythme de la meilleure fête footballistique africaine. Deux sites à savoir le stade omnisport à Yaoundé et le stade la réunification à Douala, ont servi de cadre au déroulement de la compétition.

Les 8 pays participants à cette 8ième édition organisée par la CAF, ont offert 16 matchs aux spectateurs, fans et amoureux du ballon rond. Les 8 Etats qualifiés sont répartis en 2 poules de 4 équipes, dont les 2 premiers accèdent aux demi-finales.

Au stade Omnisport de Yaoundé par exemple, les lions indomptables du Cameroun, livrent le match d’ouverture avec l’Ethiopie, le 23 février de cette année-là. Score de la partie, 2 buts à 1, en faveur du Cameroun. Le lendemain, le Togo et le Mali font jeu égal, 3 buts partout, sur le même stade. Le malien Fantamady Keita et le kenyan Daniel Arudhi Nicodémus, inscrivent chacun 1 but, respectivement à la 45e et 60e minute de la rencontre qui oppose leurs équipes, le 26 février 1972 à Yaoundé. Ainsi, le Kenya et le Mali, font 1 but partout en deuxième match de poule, tandis que le Cameroun lamine le Togo, 2 but à 0.  Pendant ce temps, les matchs de la poule B se jouent à Douala. 1-1 entre le Congo et le Maroc, même score pour la rencontre Zaïre-Soudan, et Maroc Soudan.

Les meilleurs de l’époque…

Le reste des disputes du premier tour permet au Cameroun, au Mali, au Zaïre et au Congo de se qualifier pour les demi-finales. Ici, le Congo élimine le Cameroun par 1 but à 0. But marqué à la 31ième minute, par Noel Minga le 2 mars 1972 au stade Omnisport.

Le même jour et à la même heure, le Mali bat le Zaïre au stade de la réunification par 4 buts à 3. Le pays de Jean Paul Akono, réussit quand même à arracher la 3ième place devant le Zaïre, grâce au score de 5 buts à 2.

5 mars 1972, jour de la finale au stade omnisport de Yaoundé, le Congo remporte cette 8ième édition de la coupe d’Afrique des nations de football, en prenant le dessus sur le Mali, par le score de 3-2. L’attaquant malien Fantamady Keita devient le meilleur buteur de la compétition avec 5 buts.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *