Cameroun-Crise anglophone : La fraternité de la croix et de l’étoile annonce la paix

C’est ce qui découle de la 3ième édition du festin national de la paix et de l’unité, ayant eu lieu à Yaoundé du 21 au 23 juin 2019.

« Quand la guerre des biafras a battu son plein, le saint père Olumba Olumba Obu est sorti un matin et a imposé la fin de la guerre. Quand le Cameroun et le Nigéria ont commencé le conflit de Bakassi, un matin le saint père Olumba Olumba est sortir pour dire qu’il n’y aura jamais de guerre entre le Cameroun et le Nigéria. Aujourd’hui l’affaire Bakassi n’est pas résolue ? ». Ces propos sont de l’ambassadeur du Christ Alexandre répondant à la question selon laquelle : quelle est la garantie que la paix va revenir dans les régions anglophones du pays, après ce troisième festin ?

Ainsi pour la fraternité de la croix et de l’étoile basée au Nigéria, la parole d’Olumba Olumba Obu, Dieu réincarné, est indiscutable. Ces ambassadeurs et les serviteurs supérieurs du Christ, ont été envoyé, pour célébrer avec les camerounais, la 3ième édition de la fête de la paix et de l’unité, par des prières intenses. Dieu leur a révélé que la paix va régner sur toute l’étendue du territoire national, à en croire l’ambassadeur du Christ Homfred.

Cette célébration s’est résumée en plusieurs activités à savoir, une grande messe au foyer Bandjoun à Yaoundé le dimanche 23 juin, précédé d’un point de presse et une procession la veille, une nuit de prière sans oublier les rencontres avec les autorités administratives et politiques. Cette organisation religieuse qui enseigne la manifestation physique du royaume de Dieu sur terre, en s’appuyant sur la chrétienneté.

 

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *