Cameroun-France : ensemble pour relever la PME

Le 22 juillet dernier, les présidents Célestin Tawamba du Groupement inter-patronal (Gicam) et Geoffroy Roux De Bézieux du Mouvement des entreprises de France (Medef), se sont rencontrés à Paris, pour tabler sur les sujets d’intérêts communs en ce qui concerne les secteurs privés camerounais et français.

Le 1er Juillet 2019 déjà, le Gicam et de l’Anor (l’Agence de la norme et de la qualité) se sont rencontré. Lors de cette rencontre, ces deux institutions économiques ont discuté de la norme comme levier de sauvegarde et de croissance économique des entreprises face à la crise des devises.

Aujourd’hui, l’heure de la collaboration Medef (Mouvement des entreprises de France)-Gicam (Groupement inter-patronal), a sonné. Dans le cadre de cette réunion, les présidents sont revenus sur l’actualité économique camerounaise, africaine et européenne. Ils ont pris le cas des contextes sécuritaire, économique et social au Cameroun, lesquels, impactent négativement toutes les entreprises y compris françaises, et quelle que soit leur taille.

Aussi ont-ils, eu égard aux rôles essentiels des patronats et des entreprises, convenus de la nécessité de l’engagement d’initiatives et d’actions pour l’amélioration du climat des affaires, et partant, le niveau des investissements. Ainsi, un point a été fait sur la mise en œuvre du Protocole de « Memorandum Of Understanding » signé en 2018 avec Pierre Gattaz, prédécesseur de l’actuel Président du Medef. L’occasion de convenir de l’urgence à travailler prioritairement sur deux sujets importants : l’emploi des Jeunes, l’entrepreneuriat et les PME.

Des rencontres prochaines sont prévues. Notamment, lors du colloque qui aura lieu en octobre, sur la PME et lors du Sommet économique qui précèdera le Sommet Afrique-France, organisé à Bordeaux en juin 2020, autour du thème de la ville et des territoires durables.

Maxime Kana Stagiaire /Gicam

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *