Cameroun- présidentielles 2018: la coalition avec le Mrc était un partenariat ponctuel

 

Par l’entremise de Paul Mahel, le mouvement Now dont le fin mot est tourné vers la Nouvelle République a clarifié un certain nombre de malentendus.  

Par Guy Etom

 

C’est dans un communiqué publié le mercredi dernier, 19 décembre 2018 et relayé par le journal Mutations dans son édition de ce jeudi que le mouvement Now a tenu à éclaircir des incohérences suite à son ralliement au MRC du professeur Maurice Kamto. Tout part d’une affiche publié sur le réseau social Facebook et présentant les partis politiques et leurs leaders ayant rejoint la coalition gagnante autour du MRC. Cette affiche présentait alors Me Akere Muna comme le président du FPD (Front Populaire pour le Développement).

 

Dans ce communiqué, Paul Mahel a tenu à préciser que son leader n’a jamais été président de la formation politique. Il ajoute par ailleurs que l’effacement du bâtonnier Akere Muna pour l’élection du 07 octobre n’était qu’ : un partenariat ponctuel à un moment critique où le peuple camerounais appelait à la synergie des forces de l’opposition.

 

L’élection passée, Akere Muna s’est tourné vers d’autres chantiers, sachant que son avenir politique n’est pas au MRC. Il s’agit pour lui alors de maintenir l’union entre ses alliés de la plate-forme pour la Nouvelle République. Et entre autres,  la création d’un parti politique pour les échéances électorales futures, notamment les municipales et législatives de 2019.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *