CAN 2021 et 2023 : Quand Ahmad Ahmad se mêle les pédales 

Sur le plateau de la chaîne panafricaine Afrique Média, le président de la confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé que le Cameroun abritera la CAN 2021 initialement prévu en Côte d’Ivoire.  Cette annonce n’a pas été digérée par le pays de Didier Drogba.

 Par Guy Etom

 

Depuis ses dernières sorties médiatiques, le président de la CAF, Ahmad Ahmad perd de plus en plus sa crédibilité. Suite au retrait de la CAN 2019 au Cameroun par la CAF, le président de l’instance faîtière du football africain a annoncé lundi dernier sur Afrique Média que l’organisation de l’édition de 2021 reviendra au Cameroun en lieu et place de la Côte d’Ivoire. Il a par ailleurs ajouté que l’édition de 2023 initialement prévu en Guinée se  tiendra en Côte d’ivoire.

 

La Fédération Ivoirienne de Football (FIF), a vite fait de réagir à cette déclaration. Dans un communiqué,  la FIF répondait à Ahmad Ahmad en disant que la Côte d’Ivoire organisera la CAN 2021 et ce n’était pas négociable car cela a été décidé en 2014 par la CAF alors dirigée par le Camerounais Issa Hayatou.

 

Tout ce remue-ménage autour de l’organisation de la CAN vient jeter un discrédit sur Ahmad Ahmad, qui avait annoncé au sortir d’une audience à lui accordée par le président de la République camerounaise Paul Biya le 02 octobre dernier que la CAF n’avait pas de plan B pour la CAN 2019. Pour finalement retirer l’organisation de ladite CAN au Cameroun.

 

Cette succession de contre décisions remet grandement en cause la parole de Ahmad Ahmad et par ricochet, la crédibilité de la CAF.

 

Please follow and like us:

One thought on “CAN 2021 et 2023 : Quand Ahmad Ahmad se mêle les pédales 

  • 6 décembre 2018 at 7 h 43 min
    Permalink

    Ohh!!!C’est un peut malheureux pour les concernés…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *