Congelcam : opérateur économique arrogant et désinvolte ?

Lors d’un point de presse à Yaoundé la capitale camerounaise, l’Observatoire du développement sociétal (ODS) exhorte l’entreprise du sénateur Sylvestre Ngouchinghé, à la citoyenneté et au patriotisme.

Yaoundé, Douala et Obala : trois localités qui permettent à l’ODS de confirmer que la société dénommée Congelcam, vend effectivement du poisson avarié aux populations au Cameroun.  La rencontre de l’Observatoire du développement sociétal avec la presse nationale et internationale vendredi 15 avril 2022 dans la capitale politique du pays, a été l’occasion pour le clamer haut et fort.

Selon Lilian Maurice Koulou Engoulou, coordonnateur général de l’ONG nationale,« la vente de poisson avarié est monnaie courante dans les points de distribution de Congelcam. » Une enquête de 2 semaines a permis aux fin limiers de l’ODS de le constater. Les consommateurs et consommatrices interrogés « sont unanimes » sur la mauvaise qualité du poisson provenant de cette entreprise.

Une dette envers le gouvernement

Cette descente sur le terrain, pousse l’organisation que dirige Lilian Koulou à dire que « Congelcam privilégie ses intérêts au détriment de la santé des camerounais. » Le comportement des responsables de cette structure, pense l’ODS, reflète l’arrogance et le mépris envers les clients et le gouvernement. Ceci alors qu’elle « bénéficie des largesses de l’Etat. »

LIRE AUSSI : Réaction de Congelcam.

En tant qu’organisation de la société civile citoyenne et soucieuse du bien-être des humains, l’ODS demande à l’opérateur économique incriminé, de « rendre ce qui lui a été donné, par la qualité de ses prestations, et non par de l’arrogance et une insultante désinvolture. » D’après ces propos, la citoyenneté, l’honnêteté et le patriotisme, doivent guider les actions de l’entreprise de Sylvestre Ngouchinghé.

Les autorités administratives, interpellées…

Par la suite, le gouvernement est appelé à agir durement, en prenant des sanctions contre cette plus grande poissonnerie au Cameroun. Mais aussi le ministre de la santé publique est invité à « doter ses services, de moyens techniques adéquats pour confondre sans ambigüité ni doute possible, les commerces attentatoires à la sécurité sanitaire des populations, affirme Lilian Maurice Koulou Engoulou. L’on pourrait envisager l’acquisition d’appareils d’analyses portatifs capables de déterminer le degré de détérioration ou de contamination des denrées alimentaires en rapport avec un seuil de tolérance fixé par la science et la loi. »

L’ODS encourage les populations à ne plus être des victimes résignées d’abus aussi dangereux pour leur santé.

Au cours de ce point de presse, l’ODS a profité pour féliciter la bravoure de Marthe Mebounou épouse Edou, délégué départemental de l’élevage, des pêches et des industries animales pour la Lékié. C’est elle qui a saisi 5 tonnes de poisson avarié dans les chambres froides de Congelcam à Monatélé le 23 mars 2022. Ces mauvais produits ont été incinérés le lendemain de la descente d’inspection inopinée, en présence des autorités et quelques habitants.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *