Coronavirus 2019 : 156 décès au Cameroun

C’est ce que révèle le rapport de situation Covid-19, rendu public le 20 mai 2020, par le ministère de la santé publique.

Dès le 25 mai 2020, les vols commerciaux internationaux sont programmés au départ et à destination du Cameroun. Mais « les passagers doivent tous présenter à l’embarquement, un test négatif au  #Covid-19 et, pour le débarquement, un engagement de confinement pendant 14 jours », mentionne-t-on dans le rapport du 18 au 20 mai 2020.

Cette insistance n’est pas anodine, l’Etat du Cameroun s’est définitivement engagé à éradiquer la maladie à Coronavirus 2019. Dans son discours adressé à la nation le 19 mai dernier, le président de la république, Paul Biya, l’a attesté en invitant les populations à suivre à la lettre, les mesures barrières édictées par le gouvernement.

Le point est régulièrement fait sur la situation par le gouvernement.

Au Cameroun on enregistre à la date du 20 mai 2020, 3.516 cas confirmés, 156 décès, soit un taux de létalité de 4,4%, et 1.782 personnes guéries. Ces précision sont faite dans le 29 ième rapport de situation  #Covid-19. Ces chiffres évoluent à une très grande vitesse.

C’est la raison pour laquelle, le lendemain de la fête de l’unité, le ministère de la santé publique va annoncer au cours d’une conférence de presse, qu’on est déjà à 4.288 cas confirmés, dont 1.808 guéris.

D’après le document rendu public la veille, la région de l’Adamaoua, enregistre moins de cas des personnes infectées soit 7 malades et 2 guéris, contre  1.782 malades, 73 morts et 960 guéris dans la région du centre.  C’est la capitale politique du Cameroun, qui apparaît comme étant la région la plus touché par la pandémie actuelle.

Les détailles sur le triangle national.

L’Afrique compte déjà « 95.332 cas confirmés avec 2.995 décès », renseigne le document, qui ajoute que « dans le monde, 213 pays sont touchés avec 4.893.156 cas confirmés et 323.256 décès, pour un taux de létalité de 6,6% ».

Le combat contre la maladie à coronavirus 2019, passe inéluctablement par le lavage systématique des mains et le respect des règles d’hygiène, comme recommande l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

A LIRE AUSSI : Les journalistes engagés à combattre Coronavirus 2019. 

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *