Covid-19: des ambulances comme moyen de riposte

Le gouvernement camerounais à travers le ministère de la santé publique, a reçu samedi 27 février 2021 à Douala, dix véhicules ambulances pour combattre efficacement la maladie à coronavirus 2019 et renforcer le système de santé du pays.

Les dix véhicules 4×4 adaptés au transport des malades étaient alignés, Le samedi 27 février 2021 sur le flan droit de l’esplanade de la délégation régionale de la santé publique pour le Littoral. Quatre roues volumineuses, physionomie d’ensemble identiques et enveloppées dans une couleur blanche.

Une fois sur le site, le ministre de la santé publique, le secrétaire d’État à la santé publique chargé de la lutte contre les épidémies et les pandémies, accompagnés de leurs proches collaborateurs, ainsi que des représentant-résidents de l’Organisation mondial santé (OMS) et de le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) ont tenu à inspecter de fond en comble le modèle témoin dont les portières étaient laissées ouvertes. Minutieusement, le siège arrière a été palpé, l’armoire incorporée à la carrosserie ainsi que les coffrets devant servir au rangement de plusieurs gammes de médicaments ont été scrutés, tout autant que les petites bonbonnes placées à l’arrière où se trouvait un placard.

Cette configuration devrait servir à s’occuper en urgence d’un patient. La cabine, elle aussi, est passée à l’examen visuel et à l’appréciation générale du patron de la santé publique. Bien plus, Dr. Manaouda Malachie s’est montré volontier, pour s’assurer du confort et de la praticabilité pour les futurs occupants. En redescendant du siège du conducteur, il apprendra que cette « unité mobile d’urgence » est équipée d’un dispositif de géolocalisation.

Présentant ces véhicules, Jean Luc Stalon, représentant-résident du Programme des nations unies pour le développement (Pnud) au Cameroun, va insister sur la robustesse du modèle des engins choisis en raison de ce qu’ils sont destinés aux districts de santé de l’arrière pays en priorité, en vue d’améliorer et faciliter le transport des malades. Il laissera par ailleurs entendre que 15 autres ambulances seront bientôt réceptionnées pour porter le nombre à 25, selon les engagements pris par les différentes parties prenantes que sont le Cameroun, la Banque islamique de développement, bailleur de fonds de ces acquisitions et le PNUD, agence d’exécution du projet pour un montant global d’un peu plus de 13 millions de dollars.

Ces ambulances pour lesquels un plan de distribution a d’ores et déjà été élaboré, vient à point nommé pour renforcer davantage notre système de santé, renseigne le ministre de la santé publique. La démarche adoptée a été celle d’identifier, au préalable, les formations sanitaires pour lesquels ces ambulances seraient le plus utiles possibles, va-t-il ajouter, avant de préciser que ces acquisitions intègrent logiquement le plan de riposte contre le Covid-19 que mène le Cameroun.

La clé ouvrant le contact d’une des ambulances, a été remise au ministre de la santé publique par le représentant-résident du Pnud au Cameroun, en guise de remise solennelle du premier lot de dix ambulances au Cameroun, sous les clichés des photographes.
Claver Nken Celcom Minsanté
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *