Covid-19 : la mère, le nouveau-né et l’enfant à l’abris

Mercredi 28 juillet 2021, le Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) a remis au ministère camerounais de la santé publique, un important don de matériels médical de lutte contre la maladie à coronavirus 2019.

100 concentrateurs avec tous les accessoires, des modèles anatomiques pour la formation in situ du personnel, le matériel de bureau, des intrants de vaccination, les objets de soins mère-kangourou servant de prise en charge du nouveau-né, le matériel pour la prévention ainsi que le contrôle des infections, des intrants pour la prise en charge des maladies tueuses de l’enfant, les matériels de sensibilisation constitués d’écran de téléviseur et de vidéo. C’est l’essentiel du don offert par l’Unicef-Cameroun, au ministère de la santé publique. Don financé par le gouvernement de Chine, à travers l’Agence chinoise de coopération pour le développement (Cidca) à hauteur d’un million de dollars.

Au cours de la cérémonie de remise officielle de ce don de matériel médical de lutte contre le Covid-19, Jacques Boyer représentant de l’Unicef au Cameroun, a précisé que cela « permettra d’assurer la continuité des services et soins de la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant en contexte coronavirus ». Selon l’Unicef, cette maladie compromet sérieusement les performances du système de santé. « A titre d’exemple, renseigne Jacques Boyer, une enquête rapide de l’impact de la Covid-19 sur les activités de santé maternelle, néonatale et infantile menée par la banque mondiale en 2020, a révèle que 64% des formations sanitaires ont connu une baisse de la fréquentation des services de vaccination et 41% des formations sanitaires ont eu une rupture en vaccins ».

Ce soutien apporté aujourd’hui par « le peuple chinois au gouvernement camerounais », rentre dans le cadre des mesures ayant pour but de rendre l’offre des services de qualité en faveur des habitants en général, mais de la mère et l’enfant en particulier. Un geste très salué par l’Unicef qui profite de l’occasion pour féliciter le Cameroun par rapport aux efforts fournis dans le combat contre la pandémie actuelle.

Prenant la parole, Manaouda Malachie, ministre de la santé publique, a reconnu que « l’accompagnement de l’Unicef auprès du gouvernement camerounais est indéniable et d’un impact certain », avant de rassurer les partenaires que les 20 établissement des 7 districts de santé bénéficiaires dans les régions du Centre, de l’Est et du Littoral, feront bon usage de ces matériels. D’ailleurs ils entreront en possession de cela, dans les jours qui suivent, dit le ministre.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *