Crise anglophone : John Fru Ndi revient sain et sauf

Le leader du parti de l’opposition SDF a regagné le chez lui la nuit dernière.

Selon Jean Robert Wanko, c’est au environ de 21 heure 25 minutes, que Ni John Fru Ndi a été libéré. Sa famille biologique et tous les membres du parti se réjouissent de cet acte.

En attendant d’avoir plus d’amples informations par rapport à sa détention, une réunion est prévue au sein du parti en Allemagne, pour prendre des mesures devant permettre que ce phénomène de kidnaping ne se répète plus.

Ce n’est pas la première fois qu’il en est victime. Il y a un mois, le leader du Social Democratic Front a également fait l’objet d’un enlèvement de quelques heures.

Joël Mana Godje, Stagiaire

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *