Décentralisation : Les Communes à l’école du développement autocentré

05 jours de travaux afin d’outiller le personnel des mairies camerounaises à l’utilisation des techniques relatives à la Haute Intensité de Main d’œuvre.

20%, c’est l’objectif visé par le Cameroun en matière d’utilisation de l’approche à Haute Intensité de Main d’œuvre dans les différents programmes d’investissements publics. Un défi auquel est convié les Collectivités Territoriales Décentralisées, principaux acteurs du développement local.

Un champ d’actions qui nécessite pour sa mise en place effective un ensemble de préalables, capables de rendre les élus locaux et leurs collaborateurs efficaces dans la réalisation des travaux publics. Ainsi la rencontre organisée ce mois d’août par le Programme National de Formation aux Métiers de Ville(PNFMV) en partenariat avec le Bureau International du Travail(BIT), vise à mettre à la disposition des principaux gestionnaires des communes, des outils nécessaires pour la matérialisation des projets communaux de développement.

05 jours de formation qui ne sont peut-être pas suffisants mais importants pour permettre aux 360 communes du Cameroun d’avoir selon Léonard Emmanuel Nick Bomba, coordonnateur du PNFMW « Un personnel ayant des qualifications, des connaissances et des compétences à l’effet d’avoir avec la main d’œuvre locale selon le model HIMO, de conduire les travaux infrastructurels qui permettront à cette fin, d’offrir les services de qualité aux populations ».

Une initiative en parfaite adéquation avec l’article 3 du décret du Premier Ministre Daté du 24 mars 2014, fixant les conditions de recours et d’application des approches à Haute Intensité de Main d’œuvre. D’où cette interpellation à l’intention des CTD, maitre d’ouvrage de nombreux projets dans leurs zones de compétences afin de permettre aux populations locales, de contribuer efficacement dans le développement de leurs territoires et d’en tirer les bénéfices subséquents.

Brice Ngolzok

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *