DÉCLARATION DU CPP SUITE À L’ARRESTATION DES LEADERS ET MILITANTS.ES DU MRC

 

Ce lundi 28 janvier 2019, deux jours après les violences inacceptables perpétrées sur les manifestants pacifiques à l’occasion de la marche blanche et cinq jours après celles exercées sur les militants.es du SDF, le régime de Mr Paul Biya a, une fois de plus et une fois de trop, fait arrêter des citoyens camerounais, leaders et militants du MRC.

 

Ces arrestations surviennent alors que ces derniers n’ont pas fini de panser les plaies causées par des tirs des forces de police et d’organiser les secours pour la  centaine de personnes  toujours séquestrées.

 

Elles surviennent alors que des blessures réelles, des violences avérées et des traumatismes certains sont considérés par le Gouvernement camerounais comme de pures inventions.

 

À travers cette vague répressive, le régime de Mr Biya confirme, pour ceux qui en doutaient encore, sa nature fondamentalement répressive et arbitraire.

 

Ces arrestations font saisir  à ceux et  celles qui ne le comprenaient pas assez, tout le drame que vive les camerounais.es du Nord Ouest et du Sud Ouest depuis deux ans, victimes d’une répression infiniment plus grave.

 

En prenant cette décision de résoudre par la force et la violence des problèmes politiques, les dirigeants de ce régime illégitime renforcent en réalité la détermination de tous ceux et celles qui ont soif de justice et de changement.

 

Ce traitement violent des demandes politiques ne manquera pas d’exacerber les tensions et rendra la situation de plus en plus explosive.

 

Le CPP condamne fermement cette approche. 

 

Le CPP est convaincu que cette démarche gouvernementale aura des effets amplificateurs de la tension sociale et politique. 

 

Le CPP exige que les personnes interpellées soient relâchées et surtout, que leurs droits et libertés soient scrupuleusement respectés.

 

Le CPP appelle les Camerounais / es épris de justice et assoiffés de changement à lever la voix pour demander que cesse ces violences.

 

Le CPP reste convaincu que la solution à ses crises multiples est et demeurera une transition politique.

 

Le CPP est disponible pour les actions dont le but est de défendre nos libertés contre les abus de l’État.

 

Pour le Cameroon People’s Party,

 

Kah Walla

Presidente Nationale

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *