Développement: le combat de Prince Clovis Koagne

Le coordonnateur général de la Fondation internationale pour le développement, l’éducation, l’entreprenariat et la protection de l’environnement (Fidepe), Clovis Koagne, et ses collaborateurs, s’active au quotidien pour le bien-être des habitants du département de la Mifi, dans la région de l’Ouest-Cameroun. 

« Je suis très heureux au nom de l’ensemble des membres et des communautés locales et peuples autochtones partenaires cibles, de l’entrée de la Fondation internationale pour le développement, l’éducation, l’entreprenariat et la protection de l’environnement (Fidepe) au sein du mouvement Apac, la grande famille mondiale de promotion et de défense des aires du territoire autochtone de conservation et des territoires de vies ». Cette joie de Clovis Koagne, coordonnateur général du Fidepe, cache difficilement le travail abattu chaque jour, par cette organisation dont le siège est dans le chef-lieu de la région de l’Ouest.

En effet, depuis 2016, 432 ménages sans abris sont menacés d’éviction dans la ville de Bafoussam. Domiciles construits dans les zones à risques. Une situation qui selon la Fidepe, s’est accrue avec l’arrivée du maire de la ville, qui après son élection ne souhaite pas vivre un deuxième phénomène de Ngouache.

Il faut des habitats décents à Bafoussam dans la région de l’Ouest-Cameroun. ©: Fondation Fidepe

C’est un sujet qui mobilise davantage cette fondation déterminée à continuer à demander une concertation participative entre les acteurs concernés, dans le but de développer des solutions alternatives aux évictions. Clovis Koagne le dit d’ailleurs bien en ces terme: « une action est en cours avec l’Organisation non gouvernementale Assoal et Onuhabitat, en collaboration opérationnelle avec Fidepe, afin d’instaurer le dialogue entre les habitants et les autorités municipales dans la ville de Bafoussam pour le développement des actions alternative et non violente pour une ville sûr et un habit décent ».

A cette campagne d’éducation communautaire pour la prévention des catastrophes et contre les évictions forcés, s’ajoute le combat contre la maladie à coronavirus 2019, sur l’ensemble du territoire de la Mifi.
Activités de terrains pour le bonheur de la population. ©: Fondation Fidepe.

La Fondation internationale pour le développement, l’éducation, l’entrepreneuriat et la protection de l’environnement (Fidepe) est chargée de favoriser la prise de conscience collective et apporter les réponses citoyennes aux questions liées au développement durable, à l’éducation, à l’entrepreneuriat et à la protection de l’environnement. Elle promeut des projets tels que les « plans de gestion participative intégrée des services écosystémiques pour les écosystèmes d’après-conflit à Bakassi », la protection des mangroves avec le ministère de la protection de l’environnement du Cameroun, ainsi que la lutte contre le changement climatique, sans oublier la gestion stratégique de la diversité biologique et la protection des sites sacrés de la communauté de Bafoussam.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *