Diaspora : Le second kidnapping du chairman Ni John Fru Ndi préoccupe

Vendredi 28 juin 2019, le comité exécutif régional SDF Germany, s’est réuni en urgence pour débattre du sujet.

Organiser une réunion de crise dans des brefs délais au siège du SDF à Yaoundé. Tenir une conférence de presse ouverte aux médias nationaux et internationaux.

Observer une marche de manière symbolique vers la primature, pour la libération du chairman et le retour de la paix. Ce sont là, les résolutions de l’assise du 28 juin en Allemagne.

Très attristé et remonté, le Social Democratic Front (SDF) germany, condamne avec la dernière énergie, cet acte de barbarie, non sans réclamer la libération immédiate de Ni John Fru Ndi. Cet enlèvement est survenu un mois après la précédente, alors que le chairman dit s’active à résoudre la crise anglophone.

D’après ces militants, cette affaire apparait comme étant une sonnerie de cloche servant à prouver aux camerounais, que ni les populations, ni le gouvernement, ne veut véritablement résoudre la crise anglophone. En attendant les décisions du bureau national, Jean Robert Wanko, président régional SDF de la branche d’Allemagne, demande la libération du chairman, pour consolider la paix.

Joel Mana Godje, Stagiaire

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *