Digitalisation des assurances: l’innovation du ministère des finances

Le cabinet «Sprint spray» a été désigné par le ministère des finances pour rendre effectif le projet de digitalisation de l’ensemble des opération d’assurances au Cameroun.

 

Faux coupons d’assurance, falsification et sous-tarification. Ce sont là, les mauvaises pratiques en assurance qui interpellent le gouvernement et le pousse à faciliter la réorganisation de ce secteur d’activité.

Ainsi le 17 septembre 2020, le ministère des finances, représenté par Blaise Ezo’o Engolo, directeur national des assurances et par ailleurs président de la commission tripartite (administrations-assureurs-syndicats), a présenté aux assureurs ainsi qu’au public, une nouvelle plateforme de digitalisation. C’était à l’hôtel Akwa palace de Douala, dans la région du Littoral au Cameroun.

Il s’agit d’une reforme, qui viendra redorer le blason du monde de l’assurance, mais surtout de la profession, à travers un contrat social constructif. C’est pour cela que le cabinet «Sprint spray» est chargé de rendre effectif ce projet, sous la supervision du ministère des finances bien-sûr.

En attendant d’être plus édifié par Blase Ezo’o Engolo, point d’orgue du projet, on peut retenir, que  cette innovation qui s’arrime à la mondialisation, vise à implémenter la culture de l’assurance au peuple camerounais, et à résoudre la problématique du règlement des sinistres, notamment les retards de payement des sinistres.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *