Du sang neuf à la tête de l’union des syndicats du Mfoundi

Mercredi 21 juillet 2021, le congrès de l’union départemental des syndicats du Mfoundi (UDS), s’est achevé dans la salle des réunions de la bourse du travail à Messa à Yaoundé, par l’élection des leaders syndicaux du Mfoundi.

Jean Michel Mbaga président de l’UDS, Yves Papana vice-président, Joseph Noel Biyoa secrétaire administratif, Oscar Atangana secrétaire à l’organisation, Françoise Biliki trésorière, Ruben South South secrétaire à la communication et bien d’autres. Ce sont là, les nouveaux responsables de l’union départemental des syndicats du Mfoundi. Ils ont été élus à l’issue d’une élection âprement disputée pendant toute la journée du 21 juillet 2021 à Messa, un quartier de Yaoundé, chef-lieu de la capitale du Cameroun.

L’électorat constitué, le scrutin peut commencer à Yaoundé-Messa, mercredi 21 juillet 2021. (c): A.K.N.

Les listes constituées, les deux têtes de liste ont été les seuls à aller en duel, après une esquisse de campagne devant les votants présents dans la salle. Jean Michel Mbaga a été déclaré vainqueur face à Célestin Bama président sortant. Il remporte avec 25 voix contre 12, et une voix nulle.

Deux délégués par organisation

En effet, Joseph Biyoa du Syndicat national des conducteurs des transports du périurbain, urbain, interurbain et rural du Cameroun (Synctrapuircam), Ruben South South du Syndicat des communes du Cameroun, et le syndicaliste Dzou Tamba, ont constitué le comité d’organisation de cette assise. Chacune des 19 organisations appelées à participer au congrès électif, a eu le devoir de mandater deux délégués, pas plus.

Ce principe est respecté à la lettre, grâce à la rigueur des personnes désignée dans la salle pour conduire et superviser le scrutin.  Ceux-ci procèdent préalablement à la vérification systématique des enregistrements, des mandats et des cotisations.

Les défis…

La nouvelle équipe devra s’activer pour taire les querelles et guerres intestines, qui gangrènent la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (Cstc), étant donné que l’union départementale des syndicats du Mfoundi (UDS) est le socle de la Cstc. C’est d’ailleurs ce que laisse entendre le président Jean Mbaga, au sortir de cette élection.

Même s’il est confiant et joyeux, le nouveau président dit craindre pour l’avenir, car le monde syndical est comme un panier à crabes. En plus de la sérénité qu’il promet, Jean Mbaga qui appartient au syndicat des bâtiments et travaux publics, prévoit de tout faire pour ériger des locaux dignes aux syndicalistes à Messa dans la ville de Yaoundé.

Interrogé par la presse à la fin de l’élection, Célestin Bama qui a été fait 3e conseiller de L’UDS, a crié au « tripatouillage » et appelle la nouvelle équipe à être véritablement sur le terrain, pour les travailleurs. Et comme affirme Prosper Aimé Essomba, leader du Synctrapuircam ayant présidé la séance d’élection, « il faut tenir compagnie à Jean Mbaga et son groupe; ce n’est qu’ainsi que le blazon de la Cstc sera en fin redoré ». La durée du mandat est de 5 ans.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *