Érigé en Direction Générale, l’Office du Baccalauréat du Cameroun attend toujours ses Responsables. 

L’ancienne direction  chargée des examens du second cycle du secondaire  n’attend plus que le décret présidentiel pour s’arrimer à ces nouvelles dispositions.

Par Brice Ngolzok 

 

Grande inquiétude dans les couloirs de l’Office du Baccalauréat du Cameroun au quartier Tropicana à Yaoundé. Une raison principale parait se dessiner sur le visage des travailleurs. C’est bien l’attente par ceux-ci de la décision de Paul Biya, de la mise en place effective de cette administration érigée désormais en Direction Générale.

 

La décision rendue pourtant publique au soir 18 octobre dernier et saluée par près de 100(cent) employés de l’OBC, malheureusement son effectivité  demeure toujours dans les tiroirs du maitre du temps et des opportunités, rendant  quelque peu atone cette structure qui, visiblement mène tant bien que mal  ses actions. Ceci avec  à l’esprit que peut retentir le décret d’application à travers la mise en place d’un conseil d’administration et d’une direction générale comme  le prévoir  les textes relatifs aux Établissements Publics Administratifs(EPA).

 

Une nouvelle donne pour cette entreprise parapublique de gestion des examens qui verra désormais au sein de son conseil d’administration seulement 07(sept) représentants, contre 20(vingt) dans l’ancien conseil de direction. Ceux-ci seront issus du Ministère de l’enseignement secondaire (tutelle administrative), du Ministère des Finances (tutelle financière), du Minesup, de la présidence de la république ainsi que des services du premier ministre.

 

Un nouveau visage va donc se dessiner à l’Office du Baccalauréat du Cameroun, qui depuis sa création en 1993 n’a  connu une telle mutation. Un évènement  pas du tout anodin pour la direction qui a défendu récemment devant le conseil de direction présidé par Catherine NDOUMBE MANGA, un budget 2019, d’environ  8.000.000.000 fcfa(huit milliards) lors de la 61eme session ordinaire de cette assise. Un montant important qui n’attend  du reste que la décision du Président de République pour une pleine exploitation de ces ressources par la Direction Générale de l’Office du Baccalauréat du Cameroun.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *