ÉLECTION A LA FECAFOOT:  Clash ouvert entre Joseph Antoine Bell et Samuel Eto’o

Joseph Antoine Bell, candidat en lice au poste de président de la Fecafoot a fait une sortie médiatique dégoutante  pour Samuel Eto’o Fils hier dimanche sur Canal 2 International. 

Par Hervé Tiwa.

 

Joseph Antoine Bell était hier, l’invité principal de l’émission” l’Arène diffusée sur la chaine de télévision de droit camerounais Canal 2 International. Au cours de cette émission, l’ancien portier des lions indomptables du Cameroun a fait des révélations qui  n’ont pas plu à Samuel Eto’o fils, apparemment très impliqué dans le processus de renouvellement de l’équipe dirigeante de la Fécafoot .

En fait, répondant à l’une des questions des gladiateurs en face, l’invité de Rodrigue Tongue déclare que selon Samuel Eto’o, Yaoundé  défavoriserait sa candidature à la Fecafoot mais lui proposerait le poste de Directeur Technique National (DTN).

“Samuel ETO’O m’a affirmé que Yaoundé ne souhaite pas me voir à la Présidence de la FECAFOOT, mais plutôt à la tête de la direction technique national… il a également souligné que ma vie pourrait être menacée” a t-il déclaré en direct à la télévision.”

Cette  déclaration a sérieusement décontenancé Samuel Eto’o.  Dans un post publié après cette émission,  Samuel Eto’o  rejette  les déclarations de Joseph Antoine Bell:

” Au cours d’une émission ”l’Arène” sur Canal 2 International  ce dimanche 9-12-2018, mon ”père”Joseph Antoine Bell a déclaré que je lui aurais proposé le poste de Directeur Technique National. Une déclaration qui est  infondée et qui me désole car c’est mon ”père” qui a souhaité que je l’aide à décrocher ce poste en faisant même des propositions de salaire.” a réagi Samuel Eto’o. 

 

12 millions de Fcfa par mois. C’est la prétention salariale que Joseph Antoine Bell aurait exigé  pour occuper le poste de DTN en échange du retrait de sa candidature au poste de président de la FECAFOOT. Dans un sms privé -ébruité par S. Eto’o- que Joseph Antoine Bell aurait envoyé à Samuel Eto’o, on peut lire d’autres exigences en plus de la prétention salariale évoquée supra: ” j’ai la responsabilité de nommer les entraineurs nationaux …la nomination interviendra dans les  premiers jours de décembre et interrompra ma campagne” exige J-A Bell.

Très tard dans la nuit, Joseph Antoine Bell a répondu à la réaction de Samuel Eto’o Fils 

Voila  donc un clash à ciel ouvert entre deux personnalités du football camerounais, mondialement respectées.

 

A suivre…

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *