Entreprise: la crise anglophone tue la CDC…

La Cameroon Development Corporation(CDC) est  au bord de la faillite. La situation devient dégradante dans cette société avec d’énormes tumultes au rang desquels, les salaires impayés et les mouvements de grèves. 

 Par Anne Merveille Nna

 

Suite aux troubles politiques  et à l’insécurité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun, la CDC connaît une grave crise. Avec la fermeture de plusieurs de ses installations avec d’énormes pertes en matériels et infrastructures, retirée du fichier d’exportateurs de banane du Cameroun, la société connait la déchéance. La structure n’a plus la possibilité d’exporter des bananes car la production est exagérément en baisse.

En conséquence,  les employés de Likomba, dans la région du Sud-Ouest, mardi le 18 décembre 2018, ont observé un mouvement de grève mains armés de pancartes, les employés ne peuvent pas continuer à travailler sans leur dût.  Ils réclament leur six mois de salaire.

La Cameroon Development corporation avait déjà été interpellée dans un compte rendu du Gicam, concernant les “conséquences économiques et impact sur l’activité des entreprises” dans les zones anglophones.

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *