Environnement : HYSACAM faillit toujours à sa mission

Les responsables de cette structure n’appliquent toujours pas les mesures modernes en matière d’assainissement des ordures ménagères.

La Société historique d’Hygiène et de Salubrité du Cameroun(HYSACAM), présente depuis plus d’une cinquantaine d’années avec l’exclusivité de résoudre les problèmes d’insalubrité dans les villes camerounaises ne parvient toujours pas à jouer pleinement son rôle en matière d’assainissement solide tant pour le déblai de gravats que pour les ordures ménagères. Le constat est clair dans les villes où la société exerce on peut observer cette absence de plan stratégique de disposition des bacs à ordures dans ses zones de compétence. On peut donc avoir des secteurs sans poubelle publique et d’autres avec plusieurs. Un désordre dans le plan de disposition de ces contenants qui n’est que l’arbre qui cache la forêt.

L’échec de son cahier de charge

En effet la Précollecte, la Collecte, le Transport et le traitement des ordures ménagères sont les principales missions assignées à cette entreprise depuis le 19 janvier 2019, par le Ministère des Marchés Publics dans certaines zones de Yaoundé. Cependant force est de constaté que la mission de HYSACAM dans les lots de Yaoundé1, 5, Yaoundé 2(Nord) et 4(Nord et Est) pour plus de 19 milliards de FCFA, est toujours mal maitrisé par le prestataire. Ceci particulièrement dans la disposition des bacs, la propreté des rues, bref dans le processus de collecte et de précollecte d’une part et de valorisation des déchets pour ce qui du traitement des ordures d’autres parts. Pourtant la structure dit avoir depuis 2015, un Centre de Traitement de Déchets à la périphérie de Yaoundé dans la localité de Nkolfoulou.

Un CDTD qui s’apparente toujours à un simple Centre d’enfouissement de déchets, visible sur le terrain à travers la quantité de lixiviats qui s’échappe de cette décharge, loin mais alors bien loin des standards modernes auxquels se bombe le torse cette organisation qui, avec la complicité de certaines instances internationales en matière de normes et de qualité à l’instar du bureau français Véritas, favorable à l’attribution à HYSACAM de la dernière version 2015 de la certification ISO 9001. Une certification de référence internationale alors que le groupe est incapable de résoudre le tri des déchets, leur sélection convenable afin de tirer les dividendes ceux-ci par le biais d’un recyclage sous forme de biogaz, de compost et de bien d’autres produits destinés aux populations.

Brice Ngolzok                     

 

Please follow and like us:
error

One thought on “Environnement : HYSACAM faillit toujours à sa mission

  • 26 juillet 2019 at 8 h 18 min
    Permalink

    Bonjour la responsabilité de la disposition des bacs à ordures ménagères incombe plutôt à la communauté urbaine, elle le fait sans consulter hysacam, ce qui n’est pas normal. Il faut aussi noter que les populations volent les bacs à ordures ce sont investissement coûteux de l’ordre de 3 millions pour une benne de 5m3 par exemple.
    Donc approfondissez vos enquêtes, hysacam ne peut pas être le seul responsable de cet échec en matière de gestion des Déchets Solides.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *