Fécafoot : Maboang Kessack freine le processus électoral 2021

L’ancien lion indomptable incite la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun, à suspendre temporairement l’organisation des élections au sein de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), à travers une requête déposée le 23 août 2021.

La note de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Cnosc a été publiée le vendredi 27 août 2021. Elle met en évidence la suspension de la décision N°001 du 20 août 2021 de la Commission Electorale jusqu’à « l’issue des procédures d’arbitrage ». Une décision qui dévoilait la liste des clubs devant constituer le groupe électoral de la Fédération camerounaise de football.

Les dirigeants actuels de la fécafoot sont accusés par Emmanuel Maboang Kessack d’introduire plus d’une dizaine de « clubs fictifs » dans la liste des clubs devant représenter le corps électoral des prochaines élections. Il a pu arriver à ses fins en saisissant la plus haute juridiction nationale en matière de sport : la CCA. Puisqu’il avait été récusé bien avant par la Commission de recours de la Fécafoot.

Dans son communiqué de presse fait le 26 août 2021 à Yaoundé, il donne d’ample information sur la question : « cette décision, prise aux dernières heures de la journée, fait suite à la requête que j’ai introduite le 23 août 2021 devant cette auguste chambre, donne un coup d’arrêt à la course effrénée vers de massives fraudes qui avait engagée avec l’introduction illégale dans ce qui constitue le corps électoral, de plusieurs dizaines de clubs fictifs et inéligibles ». L’ancien attaquant de l’équipe national du Cameroun veut qu’il y ait « un processus électoral démocratique, transparent et incluant les composantes du football camerounais », vu que lui-même est candidat à cette élection.

Face à cette réponse favorable de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Cnosc, l’ancien lion Pélé, salue la sagesse de cette illustre chambre qui selon lui, a pris la mesure des enjeux et de l’extrême urgence pour stopper ces manœuvres qui allaient très certainement conduire à une énième et honteuse annulation d’un processus électoral de leur fédération.

En attendant, une question reste sans réponse : la fécafoot va-t-elle respecter cette décision de la CCA, vue qu’elle a publié le  chronogramme des élections le 17 août 2021 sur le site fecafoot-officiel.com.

Ajara Fomekong, (stagiaire)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *