Fonctionnaires fictifs : 20.000 matricules en voie d’exclusion au Cameroun

Lors des salaires du mois d’août, le Ministère des Finances procédera au retrait définitif de ceux-ci, à travers la mise en œuvre des virements individualisés de la solde.

Ils sont désormais 388.000 agents de l’Administration Publique qui feront partie du solde de l’Etat, contre 410.000 au mois de juillet 2019. La mesure fait suite,à l’élaboration par le Ministère des Finances, d’un système de virement individualisé du solde des fonctionnaires et autres personnels du secteur public.

Une nouvelle donne, gage futur de la stratégie de lutte contre les agents fictifs qui émargent dans les caisses de L’Etat. Une campagne d’assainissement du fichier solde de l’Etat, qui a permis de détecter au cours du récent recensement lancé en 2018, plus 11000 faux matricules. La signature le 14 août 2019, d’une convention de partenariat entre le MiNFI et tous les établissements bancaires, vise de façon claire, à davantage traquer les agents véreux qui continuent de bénéficier, sans raison valable, des rémunérations issues des caisses publiques.

Concrètement

Syslvestre Moh Tangongog: Directeur Général du Trésor

Le nouvel accord vient ainsi mettre un terme aux anciennes pratiques qui ont eu cours par le passé en matière de virement mensuel des salaires. En effet : explique les responsables du MINFI, les salaires étaient virés de façon groupée dans les différentes structures bancaires. « On procédait à une évaluation simple du montant total à verser dans l’établissement bancaire et ceux-ci étaient chargés de procéder à la répartition » affirme Achille Bassahag, directeur de la comptabilité au Ministère des Finances.

S’arrimer donc, avec une nouvelle pratique qui, en cette période de récession financière permettra davantage à l’Etat, d’économiser quelques milliards comme ce fût le cas, lors de l’opération précédente de comptage physique du personnel de l’Etat où, le gouvernement a pu dégager plus de 30 milliards de FCFA, qui s’envolait frauduleusement de ses caisses. Un défi permanent pour le MINFI est la lutte contre les fonctionnaires fictifs et le virement individualisé bien qu’il nécessite de nouvelles méthodes de traitement des salaires, s’avère tout de même plus efficace, du moins au niveau du virement des soldes.

Brice Ngolzok

 

 

 

 

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *