Grand prix francophilie des médias 2021: les gagnants sont connus

La cérémonie des awards a eu lieu le samedi 4 septembre 2021 au palais des congrès de Yaoundé.

Dewa Aboubakar, journaliste-freelance et correspondant de plusieurs médias, est l’heureux élu du Grand prix francophilie des médias 2021 organisé par le Réseau des journalistes culturels du Cameroun (Rj2c).  Il succède ainsi à Elsa Kane, une femme de médias exerçant au quotidien Le jour. Le journaliste Charles Aboss de la Crtv remporte de son côté le 1er Prix Radio. Concernant la presse en ligne, c’est Alain Talla, un enseignant de formation et passionné du journalisme culturel qui a gagne le prix. Fernande Irene Ekouta, journaliste-freelance et également écrivaine, décroche quant à elle, le trophée du 1er Prix de la presse écrite.

Dewa Aboubakar, Journaliste-Freelance
Charles Aboss, Journaliste Crtv-Radio
Alain Talla, Journaliste, passionné du journalisme culturel

Pour cette 2ème édition, aucun prix TV n’a été octroyé. Toutefois un lot d’encouragement a été décerné à l’étudiante de l’Esstic, Murielle Amie Nanga. Ouvert depuis le 26 juillet 2021, ce grand concours a été placé sous le thème : « Je m’intègre ». Ses objectifs étaient de :

  • permettre à chaque journaliste de célébrer le mérite dans les médias
  • promouvoir l’excellence journalistique
  • rendre sa crédibilité et son honneur à un corps de métier très souvent méprisé
  • primer les efforts des journalistes culturels qui se déploient pour valoriser les arts et la culture
  • susciter l’intérêt des journalistes aux programmes et valeurs de la francophonie
  • contribuer à l’essor d’une presse culturelle de qualité.
  • Murielle Amie Nanga, Etudiante, Esstic

Le jury affronté

Pour faire ce tri et retenir les meilleurs du journalisme culturel au Cameroun dont les noms figures ci-haut, de grande têtes ont été mobilisés. C’est le cas d’Aimé Robert Bihima, vice-président de l’Union de la presse Francophone et rédacteur-en-chef (Rec) TV à la Crtv. Il a été désigné comme président du jury de ce concours. Il est accompagné par plusieurs professionnels du métier à l’exemple de Dorothée Danedjo, e-journaliste, Représentante de Mozilla au Cameroun, de Serge Pouth, journaliste au Poste national de la Crtv, de Jean Bruno Tagne, Directeur de la web TV Naja et Yves Atanga, Rec de Cameroon Tribune.

Ils avaient pour responsabilité « d’éplucher chaque dossier, tant sur le fond que sur la forme ».  Des textes de 5.000 signes pour la presse écrite, 3.000 signes pour le digital, des vidéos et audios de 3 minutes pour la Télévision et la radio.

C’est donc là, une cérémonie riche en sons et couleurs, qui est venue marquer la fin des activités de cette 2ème édition du Grand prix francophilie des médias 2021. Le prochain rendez-vous est fixé pour l’année prochaine avec de nombreuses nouveautés.

Ajara Fomekong, (stagiaire)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *