HIGH-TECH-Sony : Bientôt un smartphone pliable et transparent

Sony Corporation, la société multinationale japonaise, active dans les domaines de l’électronique, téléphonie, etc. a déposé le 06 décembre dernier un certificat décrivant un concept de Sony Xperia Flex.

Maxime Kana avec Futura-sciences.com

 

Cette information est relayée depuis plusieurs années par Futura-sciences, un portail web d’information consacré à la connaissance. Les maisons de téléphonie mobile comme Samsung, Huawei et LG pensent à un tel modèle depuis deux ans aujourd’hui. Mais Samsung devrait le mettre sur pied d’ici 2019 quant aux autres, elles sont encore dans les starting-blocks. Néanmoins, un constructeur chinois nommé Royole a déjà dévoilé le tout premier smartphone à écran pliable.

En effet, dans le futur, Sony aimerait oser en développant un smartphone à la fois fléchi et cristallin. Ce smartphone sera construit par nippon qui a obtenu la publication d’un brevet déposé en mai dernier auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI).

Nippon décrit alors ce concept. Concrètement, le mobile sera doté d’un écran de chaque côté mais différent du smartphone Nubia X affiché par Futura il y’a quelque temps. On ne pourrait pas diffuser l’image filmée par la caméra de l’autre côté, mais de véritable transparence un comme l’image des modèles d’écrans de téléviseurs présentés par Panasonic ou Samsung.

Outre, deux écrans seront superposés. Ainsi, Sony parviendra à obtenir trois types différents d’affichage : une transparence totale, un affichage sans transparence et un mode intermédiaire. Toutefois, on souligne que la superposition de deux écrans compliquera le principe décrit sur le brevet. Tenant compte des éclaircissements du certificat, l’effet de transparence serait dû à la réflexion de la lumière via des pixels des deux écrans accumulés. Les pixels du premier écran émettraient de la lumière. Et celle du second écran aurait des contrôleurs capables de capter et réfléchir la lumière.

Egalement, le brevet représente les différents modes d’affichages autorisés par cette méthode. L’écran peut être totalement transparent quand l’écran dorsal devient lumineux. L’affichage s’obscurcit lorsque l’écran du dessous prenne une teinte. Pour finir, il est probable d’obtenir un effet entremis produisant une semi-transparence. Ce même principe est observé pour l’écran repliable en deux. Car, comme les écrans pliables peinent à voir le jour, il est peu possible que ce mélange apparaisse sur le marché avant plusieurs années.

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *