Hôpital de Kaélé: elle meurt par faute de prise en charge

Le drame se produit le jeudi 8 août 2019, dans le département du Mayo Kani, ville de Kaélé, dans la région de l’Extrême- nord.

Agé de 38 ans, la nommée Widiba serait arrivée à l’hôpital de district de Kaélé avec des douleurs d’accouchement.

En raison de l’absence des deux seuls personnels médicaux de cet hôpital, elle perd la vie des suites de douleurs. Son bébé ne naîtra pas.

Le personnel de cet hôpital est très réduit affirme-t-on sur place, pour assurer des relèves. Et c’est suite à un petit moment de repos du personnel, que le malheur est survenu.

Face à cette situation, le ministre de la saté publique, Dr Manaouda Malachie, a suspendu le directeur de cet hôpital de ses fonctions, pour trois mois.

Le corps se trouve encore dans cet hôpital.

Joël Godjé Mana, stagiaire

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *