Jacques Owono Messi: « rendre les enfants performants, est notre objectif »

Le complexe scolaire bilingue « Elgra», l’un des derniers né parmi les établissement scolaires au Cameroun, se démarque par sa vision et sa discipline. C’est ce qu’affirme Jacques Owono Messi, directeur de la section francophone.

Peut-on dresser le bilan du travail des élèves du complexe scolaire bilingue Elgra ?

Le bilan du premier trimestre a été prometteur puisque dès le premier mois d’octobre, il fallait d’abord reprendre ce qui n’a pas été fait l’an passé. Donc nous avons eu à reprendre la 7ième et 8ième unité d’apprentissage. Ce qui fait donc qu’au mois d’octobre, le pourcentage a été satisfaisant, soit 98%. A la fin du 1er trimestre ce pourcentage est grimpé à 99,2 %. Et s’il faut parler du 2ième trimestre en attendant la fin, permettez-moi de vous dire que le mois dernier, nous avons eu un pourcentage de 97,8% et au mois de février les évaluations nous ont porté à 98,3%.

On apprend que certains de vos élèves sont en pleine composition. Comment se déroule le CEP blanc ?

Nos candidats se sont dirigés vers leur sous-centre Jean Jaurès EPL, où on compte 313 candidats. Le matin à 6 heures 30 minutes, notre car les a pris ici dans l’enceinte du complexe, pour les diriger au lieu de l’examen.  Ils sont récupérés à 16 heures, pour les ramener à l’établissement avant la dislocation. Ce CEP blanc se déroule en 2 jours.

Quelles sont les perspectives d’« Elgra » ?

« Elgra » a pour objectif de rendre des enfants performants, car ça ne sert à rien d’avoir 10 de moyenne et prétendre être compétitif.  Raison pour laquelle, nous avons instauré des cours de remédiation prévus Lundi et mercredi, en fin de journée. Ces cours ne durent pas plus d’une heure. L’objectif étant de pousser ceux qui traine la patte à devenir aussi performant et compétitif dans la société.

Nous souhaitons également ouvrir le secondaire l’année prochaine, pour que ceux qui sont au Cour moyen 2 puissent continuer en 6ième au complexe scolaire « Elgra ». Il nous faudra également créer de l’ombrage en mettant du jardin à « Elgra ». Nous envisageons de planter des arbres fruitiers dans la cour du complexe.

Propos recueillis par Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *