Jean Marie Dongo: « nous sommes une école républicaine »

En plein exercice de ses premiers pas, le complexe scolaire bilingue «Elgra», à travers son promoteur, Jean Marie Dongo, se réjouit de la confiance à lui faite par les parents d’élèves.

Le Complexe scolaire bilingue «Elgra» n’a pas encore un an d’existence. Mais peut-on évaluer l’avancé de ce bijou ?

Je peux dire que le bilan est globalement positif, puisque les parents ont répondu présent à notre appel, les enfants sont là, comme vous pouvez le constater dans le campus. Notre 1er défi à relever était d’avoir des parents et élèves qui nous fassent confiance dès la première année d’existence.

Nous sommes maintenant en train de travailler d’arrache pied de manière à ce qu’on puisse mériter la confiance de ceux qui nous l’ont accordé.  Il faudrait qu’au terme de la 1ière année, ils soient convaincus qu’ils avaient fait le bon choix. Nous y travaillons également, avec l’appui des directeurs qui sont nos techniciens.

Je peux également vous dire que nous avons des aspects que nous n’avons pas pu déployer à cause du contexte qui limite nos activités, étant donné qu’on est obligé de travailler dans le strict respect des mesures édictés par le gouvernement. De nombreuses activités périscolaires ont été mises de côté. Nous lancerons cela certainement l’année prochaine.

En ce qui concerne les nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) qui est votre domaine de prédilection, qu’est ce qui est fait ?

Nous avons déjà nos laboratoires informatiques qui sont opérationnels, on avait prévu de faire quelques enseignements d’application en TIC puisque nos salles sont câblées. Je dois avouer que pour le moment nous sommes en train de travailler pour la mise en place des salles de télé-enseignement.

Etes-vous satisfait du comportement de la tutelle en vers vous ? Quels sont vos rapports avec le gouvernement ?

Nos rapports avec la hiérarchie aussi bien départementale que régionale, sont bons. Nous sommes satisfaits de l’encadrement qu’il nous apporte. Nos enseignants suivent régulièrement la formation complémentaires et professionnelles organisées par la hiérarchie. A cela s’ajoute le fait que nous marquons notre présence aux journées organisées par le gouvernement comme celle du bilinguisme par exemple. Nous sommes en fait une école républicaine qui suit rigoureusement les directives du gouvernement.

Propos recueillis par Arnaud Kevin Ngano 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *