Justice : Jean Vidal Nji (syndicaliste), fait assesseur…

Le président du Syndicat national des conducteurs professionnels urbains du Cameroun (Synacopucam), Jean Vidal Nji, désormais aux côtés des juges dans les tribunaux et instances de Yaoundé, pour trancher les litiges.

Lundi 1er juin 2020. Jour inoubliable chez Jean Vidal Nji et ses proches. Normale, c’est la date à laquelle, le syndicaliste prête serment à la cour d’appel du centre, en tant que assesseur en matière sociale.

Ce représentant des employés, a donc juré ce lundi-là, de bien et loyalement remplir ses fonctions, et de garder scrupuleusement le secret des délibérations. Il va siéger à ce poste pendant les années judiciaires 2020 et 2021.

Jean Vidal Nji : « Je jure de remplir mes devoirs avec zèle et intégrité et de garder le secret des délibérations ».

Le nouveau magistrat civil, promet à la presse de guider le juge, à mieux se prononcer sur les questions de travail. « La tâche qui nous attend aujourd’hui, c’est d’apporter les éléments probables, dans le but d’aider le monde judiciaire à mieux se prononcer sur les différents qui opposent le travailleur au patron», affirme Jean Vidal Nji. 

L’assesseur Jean Vidal Nji, qui dit être prêt et galvanisé à exercer ses fonctions aussi bien au tribunal d’Ekounou, qu’à la cour d’appel du centre administratif et au tribunal de grande instance, sait que ce métier qu’il embrasse, est gratuit.  « Rien n’est plus épanouissant que le plaisir de servir la population et par ricochet, le pays. Le bénévolat n’entachera pas notre travail », dit-il.

La famille est en joie.

L’article 137 alinéa 1 du code du travail, est d’ailleurs très clair à ce sujet.

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *