Le Complexe Scolaire Bilingue St Francis : l’excellence du bilinguisme

A l’occasion de la clôture de cette semaine du bilinguisme dans le département du Mfoundi, le Complexe  Scolaire  Bilingue  St Francis est remarqué pour un bilinguisme intégral des apprenants.

 

Le  vendredi 4 février, s’est tenue au Complexe  Scolaire St Francis plusieurs activités cérémoniales pour clôturer la semaine consacrée au bilinguisme. Cette Cérémonie s’est déroulée in praesentia le Délégué régional de l’éducation de base pour le centre, Jean Balise Tsanga.

Placé sur le thème,  « Bilinguisme : Catalyseur de la cohésion sociale dans le contexte de la décentralisation », le Complexe Scolaire St Francis  a tenue à célébrer de façon particulière le bilinguisme. La particularité est l’inclusion d’un vivre ensemble dans les prestations bilingues des apprenants. Les apprenants démontrent publiquement leur bilinguisme sur les valeurs du vivre ensemble : solidarité, paix, tolérance, justice, ouverture, respect, liberté, égalité, reconnaissance, etc. Les différentes prestations bilingues sont illustratives d’une ou de plusieurs valeurs du vivre ensemble. Fierté, joie et admiration sont les émotions exprimées par le public à l’observation du maniement facile du français et de l’anglais dans les prestations suivantes : chants, sketchs, danses, poèmes, théâtres et interprétations. Plus encore, comme source d’admiration aux différentes prestations, est l’imagination créative des apprenants dans leurs prestations. Prestations dans lesquelles, les apprenants montrent que le bilinguisme est un instrument nécessaire à la construction d’un vivre ensemble durable.

Délégué Régional de l’Education de Base pour le Centre

D’ailleurs, un théâtre fort épistémique démontre la décadence des valeurs du vivre ensemble comme conséquence à l’oubli pratique du bilinguisme. A l’observation de cette dynamique créative des apprenants sous la guidance des instituteurs et du message fort de ces prestations, Jean Balise Tsanga affirme : « le bilinguisme est une compétence que possèdent véritablement les apprenants de la région du centre et particulièrement ceux du Mfoundi. Une telle compétence acquise par les apprenants montre l’ardu travail et le sérieux des instituteurs dans la formation éducationnelle des apprenants au bilinguisme et au vivre ensemble ».

 

Le bilinguisme au Cameroun est un effet direct de la réunification du 1er Octobre 1961 qui inscrit dans le cadre éducatif l’optique de former les apprenants au « vivre ensemble ». C’est dans cette perspective que s’inscrit le complexe scolaire St Francis.

Infrastructure d’accueil

Nouvellement arrivée dans le domaine de l’éducation en tant qu’établissement scolaire qui offre une formation bilingue aux apprenants, le Complexe Scolaire Bilingue privé  St Francis est géo-localisable dans la région du centre, dans le département du Mfoundi de l’arrondissement de Yaoundé 7 au quartier de Minkoa-Meyos. Les politiques éducatives de l’école tiennent à cœur le bilinguisme, d’ailleurs, les programmes éducatifs entrent dans trois (3) grands registres du bilinguisme : anglo-saxon, francophonie et le bilingue intégral. Ainsi, les apprenants de cette école développent des compétences (savoirs, savoir-faire et savoir-être) dans les différents contenus disciplinaires à base bilingue. Par ailleurs, le complexe St Francis choisit d’introduire les TIC (technologie de l’information et de la communication) dans l’enseignement/apprentissage. Ici, l’image est utilisée comme instrument pédagogico-didactique et la télévision comme matériel qui sert à la visualisation des images.

 

Un tel dispositif, peu courant dans la pratique enseignante, est dans l’optique de faciliter les apprentissages des apprenants de bas âges dont la mémoire à une facilité à enregistrer l’image : c’est ce que pense le fondateur de l’école, Francis Fotso. Aussi, la formation des apprenants au complexe bilingue St Francis intègre l’acquisition des savoir-faire en artisanat (fabrication des balais, mortiers, poteries, cuisine, etc…) et accorde une ouverture plus large au monde dans l’apprentissage de la langue chinoise. On peut alors affirmer que le complexe Bilingue St Francis respecte de la norme éducative camerounaise qui prescrit de « former le citoyen enraciné dans sa culture, mais ouvert au monde » (loi N: 98/004 du 14 avril 1998).

 

 Pierre Beny Wagni, Stg.

 

La cérémonie en image: quelques clichés

M. Fotso Francis, Promoteur du CSB St Francis et Mme Douanla Marie Laure ep Guimfac, Directrice

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *