Logements sociaux : La commune de Biyouha au premier rang

Des 24 communes camerounaises qui bénéficient d’une ligne de crédit de 10 milliards de francs CFA pour construire des logements dans leurs collectivités, la commune de Biyouha, dans le département du Nyong et Kelle, région du Centre, est la première à avoir achevé les travaux.

12. C’est le nombre de logements mis à la disposition des agents publics dans la commune de Biyouha. Il s’agit de 4 appartements T3 entendez de type 3 pièces, soit 2 chambres + 1 salon, 1 cuisine + 1 salle de bains (avec WC séparés ou inclus); 06 logements de type 4 pièces, c’est à dire 3 chambres + 1 salon/séjour ou 2 chambres + 1 salon + 1 salle à manger avec 1 cuisine + 1 salle de bains (avec WC séparés ou inclus) appelé T4; et 2 demeures à 5 pièces dont 4 chambres + 1 salon + 1 cuisine +1 salle de bains avec WC (T5).

Ce joyau devant faire la fierté des habitants de Biyouha, a coûté au totale, 226.252.640 francs CFA, affirme le maire, Paul Henri Ngue Ngue. Financement provenant du Crédit foncier du Cameroun (CFC), dans le cadre du programme de construction des cités municipales, piloté par le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom).

Mais si les travaux sont achevés chez le chef de l’exécutif communal, Paul Henri Bienvenu Ngue Ngue, le taux de réalisation du chantier de construction de la cité municipale de Pete-Bandjoun à l’Ouest-Cameroun est encore à 27%, selon les directeurs généraux Jean-Paul Missi et Philippe Camille Akoa, respectivement du CFC et Feicom. Un retard de 3 mois y est accusé pour ces 35 logements attendus.

Construction des logements sociaux à la commune de Mbe à Ngaoundéré. (c) : Feicom, juillet 2020

La situation est sensiblement la même, aussi bien dans les 3 régions du septentrion, qu’ailleurs. L’état d’avancement des travaux piétine, à en croire le D.G. du Feicom, qui vient de boucler sa descente sur le terrain.

Même si son homologue du CFC et lui, semblent ne pas être satisfait de ce qui est fait dans certaines localité, Camille Akoa, a exprimé sa joie de voir se réaliser ce projet qui « va permettre à stabiliser les personnels de la région du Nord et lutter contre l’exode rural ».

En rappel, le Crédit foncier du Cameroun a mis 10 milliards de francs CFA, à la disposition de 24 communes, pour la construction de 594 logements. L’on apprend que ces activités favorisent la création d’emplois pour au moins 1.200 jeunes, et suscitent la naissance de pas moins de 50 petites et moyennes entreprises spécialisées dans la construction.

 

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *