Lutte contre Covid-19 : La mairie de Fokoué en avant garde

Adrienne Paule Tapamo Demenou, maire de la commune de Fokoué dans le département de la Menoua, région de l’Ouest-Cameroun, en compagnie des acteurs de la société civile, des autorités administratives et traditionnelles, ne ménage quasi-quotidiennement aucun effort, pour tordre le cou à la maladie à coronavirus 2019, dans sa municipalité. 

Des flyers par ci, des bidons ou sceaux à robinet et des personne se lavant les mains par là, on est résolu à empêcher la propagation de la pandémie de Covid-19 dans l’arrondissement de Fokoué. Tous les points sensibles de cette circonscription à savoir les lieux commerciaux, les chefferies, les services administratifs et les hôpitaux, sont dotés de kits de lavage des mains et de désinfection.

« Nous avons remis des kits de lavages et de désinfections des mains à la sous-préfecture, à la brigade de gendarmerie, à la chefferie supérieure Fotomena», affirme le maire de la commune de Fokoué, Adrienne Paule Tapamo Demenou. En plus de cette initiative associée à une large campagne de sensibilisation lancée par l’élu et en cours dans la municipalité depuis fin mars 2020, le chef de l’exécutif communal s’est également assurée que la population « apprenne à se laver les mains et à fabriquer des masques de protection avec du papier disponible ».

Le centre médical d’arrondissement de Fokoué.

Ainsi grâce à la première magistrate municipale de cette commune, la plupart des habitants des groupements Badoum, Fotomena, Fomopea et Fokoué mettent aisément en pratique les mesures d’hygiène et de distanciation physique, édictées par le gouvernement camerounais. Visiblement la stratégie de riposte contre la Covid-19 adopté par la mairie de Fokoue, consiste à renforcer la sensibilisation auprès de la population, organiser les sessions de conseil de village, mettre à contribution la radio de proximité du coin, renforcer la collaboration avec les forces de maintien de l’ordre, impliquer les ressortissants de la diaspora et les élites de la localité.

Le maire de Fokoué, Adrienne Tapamo Demenou : « Si je laisse les gens mourir avec qui je vais développer la Commune ».

Cette mairie est déjà épaulé dans ladite lutte, par associations et entreprises. On pense ainsi aux brasseries du Cameroun, qui ont offert un important stock de dons au personnes âgées de la commune de Fokoué, au mois de juin 2020.  Constitués de 5 cartons de savon, 5 cartons d’huile raffinée, 20 cartons de spaghetti et 50 bouteilles de jus, ces produits ont été inscrit dans le cadre de la riposte à la pandémie mortelle de coronavirus. Pareil pour la fondation camerounaise du cœur qui estime que les problèmes cardiovasculaires favorisent l’installation des maladies à Covid-19. Cette organisation non gouvernemental a justement remis des kits d’hygiène et d’assainissement aux citoyens de Fokoue en mai 2020.

Le bien-être de la population, est l’une des priorités des actions de la mairie de Fokoué

Le département de la Menoua dans lequel est situé l’arrondissement de Fokoue, enregistre plus de 108 cas de personnes testées positifs à la maladie à coronavirus 2019. Soit troisième dans la région de l’Ouest, après les départements de la Mifi et du Noun qui enregistre respectivement 422 et 233 cas de malades. Selon les autorités administratives,  on est à 939 testés positifs dans la région de l’ouest, le 9 juillet 2020.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *