Massacre de Kumba: l’ultime voyage des 7 enfants tués

La cérémonie des obsèques officielles des 7 enfants assassinés le 24 octobre 2020 au sein de “Mother Francisca International Bilingual Academy” de Fiango à Kumba, a eu lieu ce 5 novembre 2020.

Les dépouilles des enfants arrachés à la vie samedi 24 octobre 2020 à Kumba dans la région du Sud-ouest-Cameroun, ont été remis aux familles, pour inhumation. Ceci après une cérémonie officielle des obsèques, organisée par le gouvernement, dans ce chef lieu du département de Meme.

Pas moins de 5 ministres ont accompagnés le chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, à cette cérémonie. Il s’agit de Laurent Serge Etoundi Ngoa de l’Education de base, Pauline Irène Nguene des Affaires sociales, Nalova Lyonga des Enseignements secondaires, Paul Atanga Nji de l’Administration territoriale et Marie Thérèse Abena Ondoua de la Promotion de la femme et de la famille.

Quelques instants avant l’évènement, le capot d’un des corbillards réquisitionnés pour les obsèques de ces défunts élèves, a pris feu. L’information est mis en ligne par la chaîne de radio Balafon, basée à Douala, dans la région du Littoral.

La tuerie perpétrée par une dizaine de personnes armées de fusils et machettes, se déplaçant à l’aide des motocyclettes, a été unanimement condamnée aussi bien par la communauté nationale, qu’internationale. Les autorités accusent les sécessionnistes anglophones d’être les auteurs de cette attaques, même si elle n’a pas été revendiquée.

Des innocents qui avaient des rêves ont été assassinés par une bande armée à Kumba.

La raison pour laquelle l’école a été pris pour cible n’est pas explicite. Mais le sous-préfet a déclare que des insurgés sécessionnistes sont derrière l’attaque.

Selon des témoignages, les victimes étaient âgées de 12 à 14 ans.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *