Médias : Le syndicat des journalistes parle…

Dénis Kwebo, président du Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc), s’entretient avec ses confrères ce jeudi  2 juillet 2020, dans la capitale économique du pays.

La situation des journalistes au Cameroun, préoccupe le #Snjc. Conditions de travail précaire, intimidations, menaces et non respect de la liberté de la presse, sont quelques maux qui minent le monde du plus noble métier de la terre.

La conférence de presse qu’organise Denis Kwebo à Douala, à 10 heures au Codas caritas, collège St Paul de Nylon, vise à passer au scanner le calvaire de l’exercice du journalisme sur l’étendue du triangle national. Les historiens du présent travaillant pour tous les supports médiatiques (presse-écrite, radio, télévision et multimédia), y sont conviés par le #Snjc.

Cette rencontre, se tient le lendemain de la condamnation et l’arrestation du journaliste exclu de la profession, Chantal Roger Tuile, Directeur de publication de “la tribune de l’Est”. Ceci également après l’indignation du Syndicat des journalistes, par rapport à la conservation de Ernest Obama en captivité pendant plusieurs jours au Secrétariat d’Etat à la défense en charge de la gendarmerie (#SED).

Face à toutes les exactions subies par les journalistes jusqu’ici, le #Snjc à travers son président national, va certainement adopter un certain nombre de mesures au cours de cette assise.

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *