Musique: le conseil camerounais tient son assemblée

Créé à Douala dans la région du littoral, les membres du Conseil camerounais de la musique se réunissent à Yaoundé la capitale, ce 31 mars 2021, à l’occasion des assemblées générales ordinaires et extraordinaires.

Tous les acteurs du secteur musical, appartenant à l’association dénommé Conseil camerounais de la musique, sont attendus ce mercredi 31 mars 2021 dans la capitale du Cameroun. Ils ont le devoir de participer aux assemblées générales ordinaires et extraordinaires du conseil.

Objectif: relancer ses activités et restructurer son fonctionnement. Le Conseil camerounais de la musique voudrait également à travers cette assise, « contribuer au développement et au renforcement des relations entre toutes les parties prenantes de l’industrie musicale au Cameroun », affirme la plateforme.

Puisque cette association camerounaise à but non lucratif est affiliée  au Conseil international de la musique, elle annonce la présence du Professeur Charles Binam Bikoï, Secrétaire exécutif du Cerdotola (Centre international de recherche et de documentation sur les traditions et les langues africaines), aux travaux. Il y prend part en sa qualité de Vice-président du Conseil international de la musique.

Cette organisation nationale professionnelle fait partie des fondateurs du Conseil africain de la musique. Elle est jusqu’à ce jour, pilotée par le président Luc Yatchokeu, acteur culturel de premier plan en Afrique, ayant plusieurs années d’expérience dans le secteur de la culture en Afrique, il est le fondateur du Kolatier, le marché des musiques d’ Afrique au Cameroun.

Son secrétaire général, Michel Ndoh Ndoh, est le leader de l’association Sandja. C’est un acteur culturel au Cameroun, spécialisé dans la promotion culturelle, réalisant un travail de recherche sur l’organologie des instruments de musique traditionnels d’Afrique depuis 2005. Il est secondé dans la tâche de secrétaire général du CCM par le promoteur du FIMBA (Festival international des musiques Bantoues), René Ayina.

L’économiste Joseph Ekam Bosso est le trésorier général, et l’expert événementiel Liliane Yongui Massok, la responsable des projets du conseil camerounais de la musique.

Ces personnes susmentionnées, seront inévitablement à ces assemblées générales ordinaires et extraordinaires du 31 mars 2021 à Yaoundé.

Arnaud kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *