Ngoro: Des dons illuminent la mosquée…

Soulemanou Mouhamad Koura, imam de la mosquée du quartier haoussa de Ngoro, un arrondissement situé dans le département du Mbam-et-Kim, région du centre, ne cesse de se réjouir du geste de l’association des jeunes dynamiques pour le développement du Cameroun.

Ils sont une dizaine de jeunes, partis de Yaoundé et plusieurs villes d’autres régions du Cameroun, pour se rendre à Ngoro, le vendredi 24 janvier 2020. Ils y ont passé tout le week-end, soit vendredi soir, samedi et dimanche. Ces ressortissants de ce village, ne sont pas venu les mains vides.

Les panneaux solaires de 150 watts, la batterie, le convertisseur d’une capacité de 500 watts, 8 ampoules solaires, des seaux de peintures, des boites de colorant, un amplificateur et 2 micros. Ce sont là quelques objets apportés par ces membres de l’Association des jeunes dynamiques pour le développement du Cameroun.

“Ce lieu de prière est pratiquement en ruine et privé d’énergie électrique. Ce n’est pas normal au XXIe siècle. Notre mosquée a aussi besoin de s’arrimer à l’évolution du monde”, lance Ousmane Moustapha, président de l’organisation, et commerçant de profession. C’est en fait fort de ce constat, que la jeune association œuvrant pour le développement au Cameroun, a décidé de venir en aide à la mosquée de Ngoro en mettant à sa disposition ces objets précédemment cités.

A LIRE AUSSI : Don aux orphelins de Ngoro

Ainsi “cette mosquée qui a été construite sur le plan des grandes mosquées de l’époque peut enfin se voir rénover”, dit le vendeur à la sauvette, Baba Ngoro, qui ne se cache pas pour annoncer une autre descente dans les tous prochain jours, même s’il ne donne pas plus de précision.

La Mosquée de Ngoro,situé au quartier haoussa de la localité.

Le chef haoussa, Alhadji Dang Iya, a vivement remercié la délégation de l’association ayant fait le déplacement avec ces dons. Il a profité de l’occasion, pour préciser que les élites de la localité et d’autres jeunes plus nantis financièrement, doivent suivre l’exemple de l’Association des jeunes dynamiques pour le développement du Cameroun. 

Une déclaration qui prouve, qu’il s’est joint à l’imam, Soulemanou Mouhamad Koura, pour célébrer le geste inopiné.

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *