Obsèques de Christian Penda Ekoka : Maurice Kamto grand absent

Décédé le 08 août 2021 au Canada des suites de maladie, le fondateur du mouvement Agir-ACT et allié de Maurice Kamto a été conduit à sa dernière demeure ce weekend au quartier Deido à Douala en l’absence du leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

Déclaré persona non grata aux obsèques de Christian Penda Ekoka (PEC) dans un communiqué signé par le vice-président du mouvement Agir-ACT, le Pr Maurice Kamto a été le grand absent de la cérémonie d’adieux de son allié. Passé de vie a trépas en début du mois d’août 2021, PEC a été porté en terre samedi 28 août 2021 à Deido en présence de plusieurs leaders politiques. Allié a Maurice Kamto dans le cadre de l’élection présidentielle de 2018, celui qui été durant des années conseiller aux affaires économiques de la présidence de la République du Cameroun, a été inhumé sans un au revoir de son ami.

LIRE AUSSI: Le témoignage de l’honorable Dissake, née Ekoka Marguerite-Hélène

Mis aux arrêts en janvier 2019 à la prison principal de Kondengui, les deux hommes ont pourtant eu aux yeux de l’opinion, un vécu politique commun et une vision convergente.

Kamto l’indésirable

En substance, le communiqué signé par le Pr Yap Biboum relève et dénonce le silence complice du président du MRC dans ce qu’il appelle la cabale extrêmement violente, malsaine et injuste contre PEC. En effet, cheville ouvrière de l’initiative de soutien aux camerounais pendant la période de pression du Covid-19 survie-Cameroun, Christian Penda Ekoka a fait l’objet de vives critiques de certains militants du MRC au cours de ses jours de vie.

LIRE AUSSI: Hommage des hommes et femmes politiques

Le mouvement Agir-ACT en réponse à cette attitude silencieuse du leader du MRC lui a transmis par voix de communiqué le message de « s’abstenir de toute participation à ces obsèques » pouvait-on lire au bas de la page, et de préciser à la fin ceci évitera tout dérapage.

Une absence de plus.

L’absence du Pr Kamto aux obsèques de PEC n’est pas la première du genre. Ce candidat malheureux de l’élection présidentielle d’octobre 2018, l’a également faaitt aux obsèques de Paul Éric Kingue son allié et directeur de campagne lors du scrutin présidentiel au cours duquel, il a obtenu 17% des suffrages. Décédé le 22 mars 2021 et inhumé le 24 mars de la même année, ses obsèques se sont déroulées en l’absence de son allié avec qui il a séjourné a Kondengui après leur arrestation en janvier 2019 pour organisation de manifestation non autorisée.

Innocent Sodong (stagiaire/EESTIC)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *