Parlement fédéral du Canada : une camerounaise désormais sénatrice

Amina Gerba a été nommée jeudi dernier sénatrice du parlement par Mary Simon, Gouverneure générale du Canada 
Une attitude de Amina Gerba

C’est dans un communiqué signé le jeudi 29 juillet 2021 par le Premier Ministre du Canada Justin TRUDEAU, que la gouverneure générale Mary Simon, nomme 5 nouveaux sénateurs parmi lesquels la Canadienne d’origine Camerounaise Amina GERBA. Une femme d’affaire accomplie âgée de 60 ans, qui a noué dès les années 90 une parfaite collaboration entre l’Afrique et les entreprises canadiennes. La native de Bafia va désormais servir de « trait d’union économique entre le Canada et l’Afrique ».

Pour accéder à ce poste honorifique, il lui a fallu franchir des étapes très sélectives :

  • D’abord il a fallu que l’ambassadrice de l’Afro-optimisme soit recommandée par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat.

 

  • Il a été ensuite nécessaire que les mérites de la présidente du Conseil d’administration d’un organisme « Entreprendre ici » soient reconnus. La casquette de sénatrice n’est que la cerise sur le gâteau car Amina Gerba est la fondatrice et la gérante de plusieurs entreprises parmi lesquelles le groupe conseil Afrique Expansion Inc. La promotrice de Flash Beauté Inc. et des Laboratoires Kariliss Inc. Elle est également membre du conseil d’administration de l’université du Québec à Montréal et de son comité exécutif.  Amina GERBA a été « chevalière de l’Ordre national du Québec en 2014 ». Amina Nleung-Abah de son vrai nom a également été classée parmi les 25 femmes influentes au Québec par le journal Les Affaires.

 

  • Enfin, il a fallu s’assurer de l’indépendance de cette titulaire de maîtrise en administration des affaires. Selon le communiqué du premier Ministre canadien, Amina GERBA devait être jugée sur sa capacité à « se pencher sur les nombreux défis et toutes les opportunités qui se présentent au pays ».

La sénatrice indépendante et les autres nouveaux sénateurs peuvent désormais se joindre à leurs pairs afin d’examiner et de réviser les projets de loi, d’étudier les questions d’envergure nationale et de représenter les intérêts des régions, des provinces et des minorités ». En attendant, elle fait la fierté de son pays natal le Cameroun et représente un atout signifiant pour les deux pays désormais en parfaite collaboration.

 

Ajara Fomekong, stagiaire

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *