Politique: la sécurité au centre de l’administration territoriale

C’est le défi que veut mener le Ministère camerounais en charge de ce secteur au cours de l’année 2019.

Par Brice NGOLZOK

 

“Éviter tout désordre pour maintenir et faire respecter les lois en vigueur au Cameroun” Ce sont les propos tenus par Paul ATANGA NJI, Ministre de l’Administration territoriale  devant ses collaborateurs lors de la récente cérémonie de présentation  des  vœux.

 

Un défi majeur pour ce département ministériel, à la veille de l’organisation des élections législatives et municipales attendues au mois de juillet, auxquels pourrait se grever pour la première fois un scrutin régional afin de parfaire le processus de démocratisation du Cameroun.

 

Pour y parvenir,  il s’agit selon le MINAT, de maintenir le cap engager tout au long l’année précédente. Une discipline, couplé à l’abnégation des travailleurs de cette administration qui a permis  d’organiser en toute sérénité les élections Sénatoriales et présidentielles.

 

Un ensemble de prescriptions faites aux personnels des services centraux et plus encore à ceux des démembrements déconcentrés  qui constituent des leviers importants et une cheville ouvrière inamovible pour le maintien de la paix, la stabilité et l’unité de l’ensemble du triangle national.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *