Prosper Essomba : du leadership syndical à la présidence de sous-section

Le défenseur des droits  des travailleurs du segment du transport périurbain et rural du Cameroun, est  depuis le 13 mars 2022, le président de la sous-section Rdpc de Mbende Sud.

« Nous allons donner le meilleur de nous-même, pour répondre aux attentes. » Ainsi parle Prosper Aimé Essomba, syndicaliste devenu président de la sous-section Rdpc Mbende Sud B, à Nkolfoulou, dans la région du Centre-Cameroun. « Mbende est désormais entre les mains des hommes et femmes qu’il faut, à la place qu’il faut », affirme Jacques Victorien Eyebe Eyebe, président de la section Rdpc Mefou et Afamba Ouest. Des propos qui traduisent la joie et l’ambiance qui ont prévalu ce jour chez Sa majesté Alain Ngamangamessi, chef de groupement à Nkolfoulou par Soa.

En effet, les responsables des trois bureaux de la sous-section Rdpc Mbende Sud B, y ont officiellement pris fonction. Désormais, les membres du bureau de la sous-section, ont ainsi à leur tête, le leaders de poigne, Prosper Aimé Essomba. Ses compagnons et lui, doivent unir leurs efforts, pour faire de Mbende Sud, une localité sûr pour le Rassemblement démocratique du peuple camerounais.

“Faire du Mbende Sud, le Mbende sûr”. Nkolfoulou, 14 mars 2022. ©: A.K.N.

Lors de sa prise de parole, Prosper Aimé Essomba a d’ailleurs fait la promesse de rendre réel ce vœu du parti du flambeau. Cela ne la cependant pas empêché de poser les problèmes de la population, des militants venus nombreux assister à la cérémonie d’installation. Il s’agit du :

  • financement du parti
  • problème d’emploi des jeunes et des femmes
  • problème relatif à l’occupation des postes prestigieux aux gouvernement, dans les structures étatiques et parapubliques.

Garder la flamme allumée.

Autant de choses qui doivent être « transmis au chef de l’Etat », souligne Prosper Aimé Essomba.  Selon lui, « le Rdpc de Nkolfoulou, qui a certes des problèmes, demeure engagé derrière la formation politique au pouvoir et son leader national. » Sa casquette de syndicaliste « sera efficacement mis en valeur », relève-t-il, au profit du Rdpc.

C’est certainement l’une des raisons pour lesquelles trois de ses pairs des organisations socioprofessionnelles ( Augustin Ngangoua, président du Syndicat national des conducteurs routiers urbains, ruraux, périurbains, et interurbains du Cameroun -Syncrurpicam-; Jean-Paul Claude Noah, secrétaire général de l’Organisation patronale des syndicats des transporteurs et assimilés du Cameroun -Opstac-; Jean-Louis Mevoungou, président du Syndicat national des travailleurs professionnels des transports routiers du Cameroun -Syntraptcam-), ont pris part cette à cette cérémonie. Une véritable marque de solidarité !

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *