Reprise de cours : Le don de l’Unicef assure une sécurité sanitaire à l’Est

Les mesures barrières pour éviter la propagation du Covid 19 dans les établissements scolaires primaires et secondaires sont effectives dans la région de l’Est depuis la reprise des cours le 1er juin.

Grâce à un don que le Fonds des nations unies (Unicef) a mis à la disposition des établissements scolaires dans certaines régions du pays, les cours se déroulent sereinement dans des localités de la région abritant Bertoua. Pourtant aucun cas de contamination n’a jusqu’à présent été signalé dans un établissement scolaire de cette partie du Cameroun.

Depuis le 9 juin dernier, une délégation des historiens du présent, membres du Réseau des journalistes pour les droits de l’enfant et autres couches vulnérables (Rejodec), séjourne dans la région du soleil levant, pour évaluer les mesures de protection mises en place dans les établissements scolaires, dans le but de barrer la route au Covid-19. Cette délégation des journalistes est accompagnée des responsables de l’Unicef.

La première descente des hommes de médias a été effectuée ce même 9 juin 2020 à Batouri, dans le département de la Kadey. Au lycée bilingue de Batouri, les élèves procèdent au lavage des mains chaque matin avant d’entrer dans leurs salles de classe. Ceci grâce au don que l’administration de l’établissement a reçu de l’Unicef-Cameroun. Ce don est composé des cartons de savons, des flacons de gels hydro-alcoolique, des bidons pour le stockage de l’eau, et plusieurs seaux à robinets. C’est le même constat à l’école primaire publique d’application de Batouri, où les 42 élèves de Cours moyen 2 ont repris les cours depuis le 2 juin.

Les parents et les enseignants se réjouissent de ses dispositions. Ils remercient l’Unicef pour ce don qui permet de veiller au respect des mesures barrières dans les établissements.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *