Roger Milla à Samuel Eto’o : “qu’il ne m’appelle plus son père”

Roger Milla a fortement critiqué le comportement de Samuel Eto’o dans le dossier de l’élection à la Fecafoot. Il dit ne pas savoir ce que Samuel Eto’o cherche derrière les  Kadji, Mbombo Njoya et autres. C’était lors d’une conférence de presse donnée à Yaoundé ce jour par l’association des anciens footballeurs du Cameroun.  

Par La Rédaction

 

“J’ai fait passer un message à Samuel Eto’o et j’espère qu’on le lui a transmis. Nous sommes sa famille quel que soit ce qu’il deviendra demain. Même s’il est président de la République demain, on dira qu’il fait partie de la famille du football. Je ne sais pas pourquoi il soutient les Kadji, Mbombo Njoya et autres, je ne sais vraiment pas ce qui se passe dans sa tête pour qu’il s’attaque à son père Jojo il l’aime l’appeler.

Qu’il sache que tôt ou tard il reviendra dans sa famille du football. Il n’a pas le droit de faire des bagarres avec des gens qu’il a appelé hier “mon père”. D’ailleurs moi je ne veux plus qu’il m’appelle “son père”, tant qu’il n’a pas changé de comportement, de trajectoire, qu’il ne m’appelle plus son père. Au début il m’écoutait et je ne sais pas s’il vous a dit que je laissais mon boulot à Montpellier pour aller le soutenir à Barcelone et j’ai continué à le soutenir jusqu’à ce qu’il dévie comme il est en train de le faire.

Je ne peux pas accepter qu’il soit à l’origine du désastre du football camerounais. Ce n’est pas possible et personne ne peut accepter cela. Qu’il réfléchisse encore, et qu’il revienne dans sa famille, c’est nous les anciens footballeurs et même ceux qui sont encore en activité, ce n’est pas ceux qui ne savent même pas combien pèse un ballon de football. S’il revient dans sa famille, il verra que les choses iront mieux.”

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *