Samuel Eto’o : de victoire en victoire…

En remportant le poste de président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) le 11 décembre 2021 à Yaoundé, Eto’o Fils prouve qu’il est un vainqueur dans l’âme.

43 voix contre 31 sur 74. Tels sont les chiffres qui ont permis au “pichichi” de gagner l’élection de la présidence de Fécafoot samedi 11 décembre 2021, face au candidat favoris Seidou Mbombo Njoya et les 5 autres candidats. Les 5 postulants au siège de patron de la Fécafoot en dehors de Samuel Eto’o et Seidou, ayant obtenu 00 voix chacun.

« Je suis honoré d’être élu à la tête de la fédération camerounaise de football », lit-on sur le compte twitter de l’ancien footballeur international camerounais.

Immédiatement après la proclamation des résultats de ce scrutin, son principal adversaire a reconnu sa défaite, non sans lui adresser ses vives félicitations. Seidou Mbombo Njoya l’a également fait savoir au monde à travers son compte twitter.

Agé de 40 ans, l’ancien joueur du FC Barcelone et de l’Inter Milan, a pour principal défis de reconstruire la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), instable depuis 2013. Cette institution a été sous la tutelle d’un Comité de normalisation, pendant plus de 8 ans.

Alors qu’on croyait que la victoire de Seidou Mbombo Njoya en 2018 mettrait un terme à la crise, un recours a été porté auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS), favorisant l’invalidation de cette victoire en 2021.

L’ancien buteur des lions indomptables doit contribuer au succès de la Coupe d’Afrique des nations 2021, organisée du 9 janvier au 6 février 2022.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *